Test Valencia : Iannone (18e) sait sur quoi travailler

Nouveau pilote Aprilia, Andrea Iannone a découvert la RS-GP à Valencia. L’Italien a effectué 47 tours en deux jours, et estime que « la situation n’est pas si mauvaise ».

L’Italien avait en effet un peu d’appréhension avant de tester l’Aprilia : on lui avait tant répété que cela allait mal se passer, qu’il dit avoir finalement « été surpris par la moto. Je m’attendais au pire, mais la situation n’est pas si mauvaise ».

En termes de chrono, Iannone a terminé 18e à 1,3 seconde du leader, Maverick Viñales. Certes, il ne cache pas que la moto a une grande marge d’amélioration. Mais il se réjouit de savoir dans quelle direction aller : « Il y a beaucoup de choses positives et il y a aussi des points négatifs, mais ceux-ci sont très clairs pour moi. Nous savons dans quels domaines nous devons travailler et nous améliorer. » Pas de panique, donc.

Son nouveau coéquipier, Aleix Espargaro, s’est lui hissé dans le top-10 de ce test de Valencia. Une petite bouffée d’oxygène pour le clan Aprilia. The Maniac Joe, qui estime que « le plus important était de rouler, rouler, rouler », doit adapter son style de pilotage à la machine. Il aura pour ça deux nouvelles journées d’essais à Jerez, les 28 et 29 novembre prochain.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
278Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] même s’il dit avoir « été surpris par la moto. Je m’attendais au pire, mais la situation n’est pas si mauvaise […]

[…] par la moto. Je m’attendais au pire, mais la situation n’est pas si mauvaise ». Et qu’il savait dans quelle direction travailler pour améliorer la […]