Thaïlande, MotoGP (FP1) : Marquez et Quartararo ouvrent le bal



Marc Marquez devant Fabio Quartararo : l’ordre d’arrivée du Grand Prix de Thaïlande 2019, le dernier en date à ce jour, fut aussi celui de la première séance d’essais libres de l’édition 2022. Douzième, Johann Zarco n’est provisoirement pas en Q2.

Les pilotes MotoGP ont eu ce vendredi matin la bonne surprise de chausser les pneus slicks à Buriram, la piste étant sèche malgré les prévisions météo peu optimistes. Cela pourrait être de courte durée, car des averses sont attendues durant le week-end, et cela pourrait faire de la première séance d’essais libres une session déjà décisive pour les passages en Q2, en cas de pluie en FP2 et FP3. D’où les efforts immédiatement mis en place pour signer des chronos rapides en Thaïlande. Et à cet exercice, Marc Marquez s’est montré le plus habile.

Tombé dès son troisième tour, l’octuple champion du monde ne s’est pas laissé déconcentré et a finalement terminé la matinée en 1’30.523, à 8 dixièmes du record absolu de la piste (1’29.719). Le vainqueur des éditions 2018 et 2019 du Grand Prix devance de 32 millièmes l’homme qu’il devançait déjà il y a trois ans, Fabio Quartararo, dernier poleman en date. Les affaires tournent bien pour Yamaha puisque Franco Morbidelli est aussi dans le top-10 provisoirement qualificatif pour la Q2 (8ème), tandis que Cal Crutchlow est en première partie de classement (11ème).

Vainqueur à Motegi cinq jours plus tôt, Jack Miller reste parmi les leaders (3ème) à seulement 65 millièmes de Marc Marquez. Quatrième, Luca Marini est également à moins d’un dixième du pilote Honda, dans un classement à nouveau extrêmement serré. Alex Rins et sa Suzuki complètent un top-5 où quatre constructeurs sont représentés, ce qui est plutôt rare ces derniers temps. Il y en a même cinq dans le top-7 avec Miguel Oliveira meilleur pilote KTM au septième rang, juste derrière Francesco Bagnaia (6ème) qui s’est sauvé dans les derniers instants de la séance.

Les Ducatistes Enea Bastianini et Jorge Martin ferment le top-10 d’où est absent Johann Zarco (12ème), bien que le Français soit à moins d’une demi-seconde. Étant pour l’instant en Q1, il sera de ceux qui espéreront une piste sèche en FP2 pour améliorer. Comme pour les pilotes Aprilia Aleix Espargaro (16ème) et Maverick Viñales (17ème), étonnamment loin au classement.

GP de Thaïlande à Buriram – FP1 MotoGP :

Palmarès et stats des pilotes MotoGP à Buriram (pré-2022)

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
4 mois il y a

Your article has answered the question I was wondering about!  I would like to write a thesis on this subject, but I would like you to give your opinion once 😀 casino online