Thaïlande, MotoGP (Q2) : Sensationnel Bezzecchi, Ducati écrase la concurrence



Personne n’attendait Marco Bezzecchi, et le protégé de Valentino Rossi a décroché ce samedi la première pole de sa carrière en MotoGP, sur le circuit de Buriram. Avec six pilotes dans le top-7, Ducati écrase la concurrence. Le seul à leur opposer résistance est Fabio Quartararo, qualifié quatrième.

Voir Ducati en pole position à Buriram n’est pas une surprise. Avant le Grand Prix de Thaïlande, la marque italienne avait déjà remporté 12 des 16 qualifications jusqu’alors disputées. En revanche, personne ne s’attendait à voir le nom de Marco Bezzecchi apparaître au sommet du classement. Le débutant italien a pourtant bien terminé la journée en tête, et avec en poche la première pole de sa carrière en MotoGP.

Alors que les caméras se concentraient sur d’autres pilotes, et qu’on pensait l’affaire pliée avec le 1’29.692 de Jorge Martin, le prodige de la VR46 Riders Academy a roulé 21 millièmes plus vite que l’Espagnol, signant le nouveau record absolu du circuit en 1’29.671. Il partira en tête d’un Grand Prix pour la première fois depuis celle de Silverstone 2021, à l’époque où il roulait en Moto2. Jorge Martin (2ème) confirme sa bonne forme du moment, tandis que Francesco Bagnaia (3ème) s’offre une première ligne importante à la veille d’une couse où il espère réduire son retard sur Fabio Quartararo, actuellement 18 points devant au championnat.

Le Français a poussé sa Yamaha à la limite mais n’a pu faire mieux que quatrième, sur un circuit où il avait signé la dernière pole en date en 2019. Il s’agit néanmoins de sa meilleure prestation depuis Silverstone, cinq courses plus tôt – il s’était déjà qualifié quatrième –, et un bon départ pourrait lui permettre d’être au contact de son rival Francesco Bagnaia au premier virage. Le problème pour lui : arrive derrière, dès le premier secteur de Buriram, une longue ligne droite où le manque de puissance de sa M1 risque de lui coûter cher.

Cet élément s’avère d’autant plus problématique que pour Fabio Quartararo, il n’y a pas seulement trois Ducati devant : il y en a aussi trois derrière, avec Johann Zarco (5ème), Enea Bastianini (6ème) et Jack Miller (7ème) à la suite. Il y aura fort à faire pour contenir les Desmosedici.

Passé par la Q1, remportée un quart d’heure plus tôt, Marc Marquez (8ème) ouvrira la troisième rangée mais aurait pu être dans le top-5 sans une erreur commise dans son dernier tour rapide. Luca Marini (9ème) n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu, mais permet quand même à Ducati d’avoir sept machines dans le top-9. Si les conditions de piste restent sèches, il y a fort à parier qu’on soit à l’aube du premier succès du constructeur italien en Thaïlande.

Alex Rins (10ème) a fait ce qu’il a pu pour sa dernière apparition avec Suzuki ici, de même que Miguel Oliveira (11ème) parvenu à s’extirper du groupe du repêchage. Le Portugais devance son coéquipier Brad Binder (12ème), dernier de la Q2 six jours après son retour sur le podium à Motegi.

En difficulté depuis le début du week-end, Aleix Espargaro est le grand perdant parmi les candidats au titre. Son parcours s’est arrêté en Q1, ce qui le fera s’élancer 13ème, soit sa pire qualification de l’année depuis Austin, en avril, où il était déjà parti de cette position. La contre-performance de son coéquipier Maverick Viñales (17ème) confirme que les deux Aprilia RS-GP sont en souffrance, notamment en raison d’un manque de grip à l’arrière.

Il aura à ses côtés sur la grille les Yamaha YZR-M1 de Franco Morbidelli et Cal Crutchlow, ce-dernier signant une belle performance pour sa deuxième course de la saison. Seizième, le débutant Raul Fernandez signe sa meilleure qualification en MotoGP, et de loin puisqu’il n’était jamais rentré dans le top-20. Son coéquipier Remy Gardner sera deux places derrière, au 18ème rang.

Alors que Marc Marquez fait briller Honda, les autres représentants du HRC ne s’en sortent pas. Pol Espargaro (19ème), Alex Marquez (20ème) et Tetsuta Nagashima (22ème), qui remplace Takaaki Nakagami, blessé, sont dans les profondeurs du classement. Danilo Petrucci, qui fait son retour en MotoGP le temps d’un week-end à la place de Joan Mir, convalescent, fermera la grille de son 170ème Grand Prix.

GP de Thaïlande à Buriram – Q2 MotoGP :

Suite de la grille (pilotes restés en Q1) :
– Cinquième ligne –
13. Aleix Espargaro (Aprilia)
14. Franco Morbidelli (Yamaha)
15. Cal Crutchlow (Yamaha)
– Sixième ligne –
16. Raul Fernandez (KTM)
17. Maverick Viñales (Aprilia)
18. Remy Gardner (KTM)
– Septième ligne –
19. Pol Espargaro (Honda)
20. Alex Marquez (Honda)
21. Fabio di Giannantonio (Ducati)
– Huitième ligne –
22. Tetsuta Nagashima (Honda)
23. Darryn Binder (Yamaha)
24. Danilo Petrucci (Suzuki)

Les secrets du calendrier MotoGP 2023

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Thaïlande, MotoGP (Q2) : Sensationnel Bezzecchi, Ducati écrase la concurrence […]

[…] Thaïlande, MotoGP (Q2) : Sensationnel Bezzecchi, Ducati écrase la concurrence […]

[…] Thaïlande, MotoGP (Q2) : Sensationnel Bezzecchi, Ducati écrase la concurrence […]

2 mois il y a

3 ducat devant et 4 derriere, chaud fabio, comme a ton habitude….tu vas gerer 

[…] Thailand, MotoGP (Q2): Sensational Bezzecchi crushes Ducati competition […]

[…] Thailand, MotoGP (Q2): Sensational Bezzecchi, Ducati crushes the competition […]

[…] Tailandia, MotoGP (Q2): Sensacional Bezzecchi, Ducati aplasta a la competencia […]

[…] Thailand, MotoGP (Q2): sexy Bezzecchi, Ducati verplettert concurrentie […]