Toujours pas d’Italien champion du monde Moto3

Le sacre de champion du monde de Francesco Bagnaia était le 77e d’un Italien dans l’histoire des Grands Prix (toutes catégories confondues). Avec 77 titres, l’Italie est la nation la plus titrée, loin devant l’Espagne et ses 50 couronnes.

50cc, 125cc, 250cc, 350cc, 500cc, Moto2, MotoGP : les Italiens ont eu des titres dans la quasi-totalité des catégories. Mais pas en Moto3 ! Depuis la création de la catégorie, en 2012, les six champions sont venus d’Espagne (Maverick Viñales, Alex Marquez, Joan Mir, Jorge Martin), d’Allemagne (Sandro Cortese), de Grande-Bretagne (Danny Kent) et d’Afrique du Sud (Brad Binder).

Chaque année, les troupes italiennes sont pourtant nombreuses. Depuis 2016, le vice-champion est systématiquement italien (Enea Bastianini, Romano Fenati et désormais Marco Bezzecchi). Dans la « petite catégorie », il faut remonter à 2004 pour trouver le dernier champion du monde venu d’Italie : Andrea Dovizioso, à l’époque des 125cc.

Alors, qui pour tenter de prendre la relève en 2019 ? À ce stade, deux favoris italiens se dégagent. Le premier est Lorenzo Dalla Porta, 5e du championnat cette année. Le second est Romano Fenati, vice-champion en 2017 et de retour en Moto3 la saison prochaine.

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thomas

4+3 ça fait 7!