Toujours trop de chutes pour Lowes



Le retour de Sam Lowes en Moto2 ne s’est pas conclu par un retour à la victoire. Son plus grand défaut – ses nombreux accidents – n’a pas été réglé.

En 2016, Sam Lowes avait été sacré « champion du monde des chutes » : 30 au cours de la saison. Un « titre » qu’il avait conservé en 2017, puisque le Britannique était tombé 31 fois. De retour en Moto2, le Britannique espérait jouer les premiers rôles. Mais sa saison a une nouvelle fois été gâchée par… les chutes.

Un rapide coup d’oeil à ses résultats permet de s’en apercevoir : en 2018, Lowes n’a terminé que 12 des 18 Grands Prix. Rajoutez 3 résultats blancs, et on retrouve une année où il n’a marqué des points que lors de 50 % des courses. Insuffisant, lorsque l’on vient de la catégorie MotoGP et que l’on était un candidat au titre Moto2 en 2016.

Avec une 5e place comme meilleur résultat (GP d’Allemagne), Sam Lowes a manqué le coche. Il termine 16e du championnat. En 2019 il retrouvera l’équipe Gresini, avec qui il assure avoir une motivation « plus grande que jamais ». De là à se battre avec Brad Binder, Alex Marquez ou Lorenzo Baldassarri ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Daytona

Même en 2016 il n ‘a jamais été dangereux pour le titre face à Zarco ou Luthi avec 30 chutes pour 2 victoires il n’avait aucune chance pour le titre moto2, Même Rins qui tombait moins que lui a perdu toutes chances d’être titré en chutant. Heureusement il ne se blesse pas, l’habitude peut-être.
C’est déjà bien qu’il trouve encore un guidon. Il n’a qu’un titre en supersport obtenu car il était le seul avec la Yam qui avait déjà gagné avec Cruchtlow en 09 puis avec Davis en 11 donc avec un avantage de matériel net.

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store