Un calendrier à 12 GP dont 7 en Espagne (Marca)



La Dorna publiera bientôt un nouveau calendrier, et celui-ci devrait concentrer une partie de la saison 2020 de MotoGP sur le territoire espagnol.

À quoi ressemblera le championnat du monde en temps de coronavirus ? Les organisateurs travaillent tous les jours sur la question. Ils sont en contact avec les circuits et les autorités locales afin de trouver des accords et permettre la tenue de Grands Prix, suivant un protocole sanitaire strict dont les détails sont en train d’être réglés (courses sans spectateurs, paddock limité aux membres strictement nécessaires, personnes testées au coronavirus tous les jours…).

Une demande a été soumise au gouvernement espagnol afin de célébrer la première course MotoGP à Jerez de la Frontera le 19 juillet. Mais qu’adviendra-t-il du calendrier ensuite ? Nos confrères espagnols de Marca affirment avoir eu accès aux documents concernant le nouveau calendrier provisoire de la saison 2020.

Il comprendrait pour l’heure 12 Grands Prix répartis sur 7 circuits, tous en Europe. Plus de la moitie des courses (7 sur 12) se disputeraient en Espagne. L’idée est de conserver la deuxième partie du championnat comme elle était initialement prévue, mais sans sortir de l’Europe (pour des raisons logistiques, de coûts et d’autorisations de déplacement), donc en ajoutant des rendez-vous en Espagne pour augmenter le nombre de courses.

La saison débuterait par un double rendez-vous à Jerez : un Grand Prix d’Espagne le 19 juillet, puis un Grand Prix d’Andalousie le 26 juillet. Pour le mois d’août, les pilotes iront ensuite à Brno (République-Tchèque) puis Spielberg (Autriche) où deux courses seraient disputées. Le déplacement entre la République-Tchèque et l’Autriche se ferait exclusivement par voie terrestre.

Le paddock MotoGP retournerait ensuite en Espagne pour un Grand Prix de Catalogne, à Barcelone. De là, il se rendrait à Misano (Saint-Marin) où une épreuve est prévue le 13 septembre. Deux courses devraient s’y dérouler : un Grand Prix de Saint-Marin, puis un Grand Prix d’Italie.

Ensuite, retour en Espagne au Motorland Aragón, où deux courses auraient lieu. Puis le championnat se terminerait en territoire espagnol, à Valence, comme c’est traditionnellement le cas. Ce qui donnerait :

– Jerez, Espagne (19 juillet)
– Jerez, Espagne (26 juillet)
– Brno, République-Tchèque (9 août)
– Spielberg, Autriche (16 août)
– Spielberg, Autriche (23 août)
– Barcelone, Espagne (août ? septembre ?)
– Misano, Saint-Marin (septembre)
– Misano, Saint-Marin (septembre)
– Aragon, Espagne (septembre ? octobre ?)
– Aragon, Espagne (octobre)
– Valence, Espagne (octobre ? novembre ?)
– Valence, Espagne (novembre)

Dans cette configuration, toutes les épreuves hors-Europe seraient annulées : pas de Grand Prix de Thaïlande (Buriram), du Japon (Motegi), d’Australie (Phillip Island) et de Malaisie (Sepang). Celui de France (Le Mans) passerait aussi à la trappe, de même que celui d’Italie qui devait se disputer au Mugello. L’Allemagne (Sachsenring), les Pays-Bas (Assen) et la Finlande (Kymiring) ont d’ores et déjà été annulés pour 2020.

Ces informations sont à prendre avec des pincettes car non-officielles, mais elles sont cohérentes avec ce qui se dit ces derniers jours. Notons, aussi, que la situation reste imprévisible, pour le meilleur comme pour le pire : une deuxième vague de l’épidémie condamnerait sans doute la saison 2020, tandis qu’une nette amélioration de la situation permettrait d’envisager plus de courses ou destinations.

La Dorna prévoit une saison d’au moins 12 GP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Un calendrier à 12 GP dont 7 en Espagne (Marca) […]

[…] Grande-Bretagne pour cet été. Les dernières informations disponibles au sujet du calendrier 2020 ne prévoient pas de manche à Silverstone. Cela peut évoluer mais il ne faudra pas tarder, car les conditions […]

[…] sur le territoire espagnol ne se limiteraient pas à l’Andalousie puisque, d’après les informations qui nous sont parvenues, le nouveau calendrier comprendra aussi des courses au Motorland Aragon, […]