« Un peu plus de puissance » pour la nouvelle Suzuki



Joan Mir a terminé le test de Misano heureux de ses sensations avec la Suzuki GSX-RR en développement pour 2022.

Champion du monde en 2020, Joan Mir ne croit plus à la défense de son titre, même si elle est encore mathématiquement possible. L’Espagnol a été lâché par Fabio Quartararo (-67) et ne reviendra probablement pas, la faute à des difficultés à performer face aux meilleurs cette saison. S’il a fait preuve de régularité – treize courses sur quatorze terminées dans le top-10, dont neuf dans le top-5, et un seul résultat blanc –, il n’a quasiment jamais été en mesure de jouer la victoire. En témoignent ses cinq podiums, dont quatre sont des places de troisième.

Quand on l’interroge, il répète inlassablement qu’il se donne toujours à 100 % et obtient ce qu’il peut être obtenu avec le matériel dont il dispose. Il a à plusieurs reprises estimé que Suzuki n’avait pas amené grand chose de nouveau, moins travaillé que les autres constructeurs, et tiré la sonnette d’alarme pour 2022. Il semble avoir été écouté.

Le test de Misano, cette semaine, fut l’occasion pour lui de prendre la piste avec la Suzuki GSX-RR en train d’être préparée pour la prochaine saison. Joan Mir a souligné « des choses très positives » concernant le nouveau moteur, après s’être fréquemment plaint de manquer de puissance cette saison.

« Je suis content, nous avons travaillé avec des pneus usés et j’ai pu être assez rapide avec. Nous avons essayé le moteur de 2022 et je crois qu’il a des choses très positives. Il semble avoir un peu plus de puissance et ça va nous aider. À la fin, j’ai pu mettre des pneus neufs et faire un tour plus ou moins décent. Je suis content », expliquait-il. Il a également pu travailler sur le châssis et différents réglages électroniques.

Mir fait une croix sur le titre

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires