Un pilote « éternel » : L’hommage de Paolo Simoncelli à Valentino Rossi



Le départ à la retraite de Valentino Rossi « marque la fin d’une ère en MotoGP », écrit Paolo Simoncelli, qui le met à la hauteur de légendes du sport comme Michael Schumacher ou Diego Armando Maradona.

Le paddock MotoGP est rentré du Red Bull Ring de Spielberg, où deux courses viennent d’avoir lieu en deux semaines. Comme à son habitude, Paolo Simoncelli en a profité pour écrire, sous forme de carte, le communiqué de son équipe, SIC58 Squadra Corse.

Le Grand Prix d’Autriche n’a pas souri au team italien. En Moto3, Tatsuki Suzuki a été percuté par Gabriel Rodrigo juste après avoir signé son temps de qualification ; le lendemain, la course du pilote japonais s’est terminée au onzième rang. Son coéquipier français, Lorenzo Fellon, a lui fini dix-septième, à seulement 185 millièmes du premier point de sa carrière. En MotoE, Mattia Casadei a dû être remplacé au pied levé par Stefano Valtulini, en raison d’un test PCR positif au Covid-19. L’Italien a bouclé son premier week-end en moto électrique à la quinzième place.

Mais dans sa carte, Paolo Simoncelli revient aussi sur les événements « déstabilisants » des derniers jours, notamment l’annonce de la retraite de Valentino Rossi. L’occasion pour lui de rendre hommage au héros de Tavullia, le pilote « capable de déplacer le monde ». qui « a rendu des millions de personnes passionnés de moto », qui « a fait le MotoGP si populaire ».

Paolo Simoncelli :

On a l’habitude de dire que le temps passe vite, et ça n’a jamais été aussi vrai que ces deux dernières semaines.

Ici, sur ce GP d’Autriche froid, tout est arrivé, de la retraite de Vale à celui de Petronas dans les trois catégories, d’ailleurs déstabilisant, mais c’est à cause de cette instabilité politique qui nous empêche d’être calmes. Nous avons presque eu la pole position avec Suzuki, qui a fait un tour incroyable, pour finir avec le test PCR positif de Casadei.

Beaucoup de choses ont changé, mais par pour nous en termes de résultats.

Aux qualifications, après ce superbe tour à la limite qui a porté Tatsuki en deuxième position, il a été percuté par un autre pilote. En course il n’a pas réussi à finir de manière brillante, peut-être parce qu’il est distrait par le contrat 2022, peut-être à cause de la blessure à son pied droit du samedi, dans tous les cas il a fini 11e.

Fellon apprend, il a juste besoin de plus de temps, il continue à se battre dans le groupe du milieu.

Un grand merci à Stefano Valtulini, un ancien de nos pilotes, que nous avons appelé quatre jours avant la course, et qui était dans la voiture avec moi deux heures après, en route pour le Red Bull Ring. Stefano est maintenant en championnat d’Italie Supersport, et il n’avait jamais piloté une moto électrique avant. Il a été bon, il n’a jamais chuté et a fini la course 15e, ramenant un point. C’est bien de rester en bons termes, nous avions besoin d’un coup de main et il nous l’a immédiatement donné, c’est un type honnête, c’était un plaisir de travailler à nouveau avec lui.

Les aurevoirs de Valentino Rossi au MotoGP marquent la fin d’une ère. Comme Michael Schumacher, comme Armando Maradona, il est capable de déplacer le monde, il a rendu des millions de personnes passionnés de moto, il a fait le MotoGP si populaire dans le monde. Vous partez à l’étranger et pour tout le monde, Italie veut dire ‘pizza, spaghetti et Valentino Rossi’. Mais pour moi Valentino reste celui de la course d’Afrique du Sud en 1996, ceux qui étaient là savent de quoi je parle. Ne soyez pas tristes, il a beaucoup tiré de ce sport et il a tout donné… mais c’est la vie. Le temps passe, oui, mais ce qui, pour tout le monde, n’est qu’un moment, lui a réussi à le rendre éternel, en écrivant l’histoire.

-PaoloSic58-

L’admirable hommage de Biaggi à Rossi

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et renforcer notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Noel & Marie Esposito
1 mois il y a

Que de belles heures de moto qui m’ont fait pétiller de bonheur depuis 1990 rien ne m’arrêtera ,de continuer à regarder le continental circus. A Monsieur Valentino Rossi legende à tout jamais. Forca Valé.

[…] Un pilote « éternel » : L’hommage de Paolo Simoncelli à Valentino Rossi […]

[…] An “everlasting” rider: Paolo Simoncelli’s tribute to Valentino Rossi […]

[…] Un pilote « éternel » : L’hommage de Paolo Simoncelli à Valentino Rossi […]