« Un retour dans le top-7 ou 10 » est l’objectif de Zarco



Nouveau pilote Ducati, Johann Zarco se fixe « des objectifs raisonnables » pour rebondir en 2020, après une saison 2019 très compliquée.

Après avoir testé la Suzuki, roulé pendant deux ans sur la Yamaha, pendant quelques mois avec la KTM puis effectué trois Grands Prix sur la Honda, Johann Zarco découvrira bientôt la Ducati. Son premier contact avec sa nouvelle monture, la GP19 de la structure Reale Avintia Racing, se fera le 7 février prochain lors du test de Sepang.

Tout n’était pourtant pas gagné pour le tricolore. Ses difficultés au guidon de la KTM – chutes, difficultés à s’adapter, manque de résultats… – l’ont conduit à se séparer de l’équipe, en août dernier. « Je n’avais aucun plan B, confie-t-il au média officiel du championnat MotoGP. Puis ils m’ont écarté au profit de Kallio… »

Johann Zarco se retrouvait alors sans guidon, mais les patrons de KTM lui avaient promis que si une autre marque lui faisait une proposition, il serait libre d’accepter. C’est ce qui est arrivé avec l’opération de Takaaki Nakagami, que le tricolore a remplacé chez LCR. « Au final, ça a été un mal pour un bien, puisque dans la foulée, l’opportunité s’est présentée à moi de courir sur la Honda. »

Dans le même temps, l’avenir de Jorge Lorenzo dans le Repsol Honda Team devenait de plus en plus fou. « Je voyais bien que Jorge n’était plus trop en phase. Alors même si je ne savais pas encore de quoi son avenir allait être fait, j’ai entrepris de jouer cette carte à fond », dit Johann Zarco. « Forcément, lorsqu’il a convoqué cette conférence de presse à Valence pour faire savoir qu’il mettait un terme à sa carrière, je me suis dit que ça sentait plutôt bon. »

Mais pendant le week-end du Grand Prix, « le vent a tourné et beaucoup de choses ont été chamboulées ». La place est finalement revenue à Alex Marquez, avec notamment un coup de pouce de son frère Marc, qui n’a pas attendu l’avis d’Alberto Puig pour aller directement négocier le transfert du champion du monde Moto2 avec ses supérieurs au HRC.

Au lendemain de la course de Valence, Ducati s’est rapproché de Johann Zarco. Celui-ci avait initialement dit non à l’aventure chez Reale Avintia Racing, arguant vouloir « une bonne équipe et une bonne moto, et pour moi Avintia n’est pas un top team. (…) Je ne critique personne, mais je ne veux pas refaire la même erreur qu’il y a un an en signant chez KTM. Si c’est pour déprimer de nouveau en tant que pilote… Il vaut mieux reprendre du plaisir et gagner moins d’argent ».

Mais Ducati a poussé pour avoir le Français. « Nous avons eu plusieurs meetings durant lesquels ils m’ont expliqué ce qu’ils pouvaient me mettre à disposition et ils ont su me convaincre. Ça m’a mis en confiance. Ils m’ont dit que le team Avintia allait complétement changer de statut. Pour ma part, j’allais avoir la possibilité de rejouer le top-7 ou 10, pour disons mériter ensuite une moto encore meilleure dans un futur proche avec peut-être des podiums à la clé. »

Retrouver de bons résultats après une année difficile, avec l’idée de trouver un meilleur guidon pour 2021 : tel est l’objectif fixé par Johann Zarco. « Un retour dans le top-7 ou 10 sur toutes les courses, ça serait déjà bien. Pour l’heure, il vaut mieux reprendre des objectifs raisonnables, pour ensuite viser podiums et victoires. »

Johann Zarco : « J’annonce officiellement ma signature avec Ducati »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] « Un retour dans le top-7 ou 10 » est l’objectif de Zarco […]

[…] « Un retour dans le top-7 ou 10 » est l’objectif de Zarco […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store