Un virage Checa au Motorland Aragon



Le virage 3 du Motorland Aragon sera renommé virage Checa en hommage au premier champion du monde Superbike espagnol de l’histoire.

Construit en 2009, le Motorland Aragon fête cette année les dix ans de la première venue du championnat du monde Superbike là-bas. La piste espagnole a accueilli le paddock WorldSBK pour la première fois le week-end du 19 juin 2011. Une décennie plus tard, elle est toujours au calendrier et donne le coup d’envoi de la saison 2021.

Pour l’Espagne, le WorldSBK 2011 correspond aussi au titre de Carlos Checa, seul natif du pays à avoir été sacré champion du monde dans la catégorie. Il avait notamment décroché un podium au Motorland Aragon, avec une place de 3e en deuxième manche. Aujourd’hui âgé de 48 ans, le Barcelonais a reçu l’honneur de voir son nom attribué à un virage du circuit : le troisième virage.

« Le Motorland est très spécial pour moi. J’étais sur le projet dès le début, et j’aime le circuit parce qu’il est l’un des plus complets en Espagne, a-t-il expliqué pendant la cérémonie. La troisième virage est le plus spécial pour moi parce que je pense que c’est le plus technique. C’est un virage à l’aveugle et il faut le préparer dès le premier virage. Je l’ai choisi pour l’émotion. Plus que pour la difficulté, pour sa beauté. »

23 pilotes, une douzaine de rounds : le WSBK 2021 prêt à décoller

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Un virage Checa au Motorland Aragon […]