Une nouvelle Yamaha meilleure pour Dovi, mais tout n’est pas encore fixé



Andrea Dovizioso a découvert la première version de la Yamaha YZR-M1 2022 lors du test de Jerez. Il décrit une moto meilleure au freinage, et avec un peu plus de puissance, mais doit encore s’y adapter. Et attend que Yamaha ne prenne des décisions quant au prototype final, car la moto utilisée par l’Italien n’était pas la même que celle de Fabio Quartararo et Franco Morbidelli.

Toujours en phase d’adaptation : « Ce furent deux journées difficiles à cause du vent, mais dans l’ensemble c’était pas mal. Ce n’est pas encore facile pour moi de rouler avec cette moto. La nouvelle moto a un meilleur freinage, un peu plus de puissance, mais l’ADN de la moto est le même et cela prend du temps. Parfois je dois m’arrêter, regarder les données et repartir, car c’est tellement différent de ce que j’ai fait pendant huit ans (chez Ducati). »

« Le feeling est globalement très bon. Bien sûr, il y a de la marge. Le châssis de la moto est vraiment bon, mais je ne ressors pas encore parfaitement bien des virages, donc il y a du travail. Je suis content d’aller à Sepang (en février) et d’avoir le premier test là-bas, je pense que c’est le meilleur circuit pour commencer la saison, travailler sur beaucoup de domaines et voir comment est la moto. »

Ce qui change par rapport à la M1 utilisée cette saison : « L’amélioration concerne les freins, on peut freiner plus fort et c’est bien, surtout pour mon style de pilotage. C’est bien de le ressentir immédiatement, et nous avons aussi un peu plus de puissance. »

Une situation encore à clarifier : « Je n’avais que la moto 2022, mais pas la même que l’équipe d’usine car ils essayaient des choses différentes. La situation n’est pas encore claire, Yamaha va prendre des décisions après ce test. Je ne sais pas si nous irons encore à Sepang dans cette situation et qu¡ils décideront là-bas de la moto pour l’an prochain, mais dans l’ensemble, nous ne parlons pas de gros détails. Pour le moment je travaille encore pour m’adapter à la moto, à son style. C’est bien de ressentir plus de puissance, et il faut adapter l’électronique. Le travail (fait à Jerez) a été parfait, et différent de celui des deux pilotes d’usine. »

Crédit photo : WithU Motorsport (Facebook)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Une nouvelle Yamaha meilleure pour Dovi, mais tout n’est pas encore fixé […]