Valence 2, MotoGP : Morbidelli maître, Mir sacré roi



Franco Morbidelli a remporté le Grand Prix de la Communauté valencienne à l’issue d’un époustouflant dernier tour , qu’il a mené de bout en bout. Septième, Joan Mir est sacré champion du monde MotoGP. Les Français Johann Zarco et Fabio Quartararo ont chuté.

Un maître en course, un roi en piste. Le Grand Prix de la Communauté valencienne s’est terminé avec deux vainqueurs, ce dimanche. L’un, Franco Morbidelli, a remporté l’épreuve ; l’autre, Joan Mir, le championnat.

Auteur du meilleur temps des essais libres, de la qualification et du warm-up, Franco Morbidelli était le grand favori de la course. Beaucoup d’éléments indiquaient que l’on pouvait s’attendre à un scénario identique à ses victoires de Misano 1 et d’Aragon 2 : départ en tête, rythme rapide et solide, aucune erreur commise et triomphe à l’arrivée. La prophétie s’est bien réalisée, mais pas jusqu’au drapeau à damiers.

Leader de bout en bout, le pilote Petronas Yamaha a finalement été attaqué dans le dernier tour par Jack Miller, resté à quelques dizaines de mètres tout au long de la course, sans jamais être dans sa roue ni décrocher totalement. L’Italien et l’Australien nous ont offert un final somptueux, avec pas moins de quatre dépassements. Solide, Franco Morbidelli l’emporte finalement pour 93 petits millièmes.

Trois secondes plus loin, Pol Espargaro décroche un nouveau podium après 40 minutes solides où il n’a jamais cessé d’être sur le podium. À l’exception d’une fraction de secondes, lorsque Takaaki Nakagami a tenté de l’attaquer au 18e tour, avant de chuter dans la manoeuvre. Immense frustration pour le Japonais, toujours en quête d’un premier trophée en MotoGP.

Parti 15e, Alex Rins réalise la remontée du jour en terminant 4e, devant les KTM de Brad Binder et Miguel Oliveira. Trois KTM dans le top-6, c’est du jamais vu pour la marque autrichienne depuis son arrivée en MotoGP.

Sous tension toute la course, Joan Mir n’a pas réalisé la remontada espérée, lui qui évoquait des possibilités de finir sur le podium malgré sa 12e place en qualification. Mais qu’importe, puisque la 7e position obtenue par le pilote Suzuki lui suffit pour verrouiller définitivement le titre. À 23 ans, Joan Mir est le nouveau champion du monde MotoGP, à l’issue d’une saison où sa régularité a fait la différence.

Encore en lice pour le titre au départ, Fabio Quartararo a perdu ses dernières chances  en chutant dans son 9e tour. Le Français occupait la 18e place, à cause de deux erreurs commises quelques minutes plus tôt qui lui ont fait perdre le contact avec le peloton. Son compatriote Johann Zarco a également terminé son week-end dans les graviers, tombant lui au 6e tour alors qu’il occupait la 6e place.

Autres adversaires de Joan Mir, Andrea Dovizioso (8e) et Maverick Viñales (10e) lui ont aussi été inférieurs ce dimanche, et se battront pour les places d’honneur du championnat. La deuxième est encore en jeu : Franco Morbidelli en est le nouveau propriétaire avec 4 points d’avance sur Alex Rins, 15 sur Maverick Viñales et 17 sur la paire Quartararo-Dovizioso.

Valence 2 – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après Valence 2 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 142 (-29), 3. Rins 138 (-33), 4. Viñales 127 (-44), 5. Quartararo 125 (-46), 6. Dovizioso 125 (-46), 7. Espargaro 122 (-49), 8. Miller 112 (-59), 9. Nakagami 105 (-66), 10. Oliveira 100 (-71)… Classement complet

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Valence 2, MotoGP : Morbidelli maître, Mir sacré roi […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store