Valence 2, Rossi (12e) : « J’avais besoin de finir la course »



En retrait tout au long du week-end, Valentino Rossi termine le Grand Prix de la Communauté valencienne 12e. Un résultat dont il est difficile d’être satisfait, mais c’est la première fois qu’il rallie l’arrivée depuis Misano, deux mois plus tôt.

La série de résultats blancs de Valentino Rossi, la plus longue de ses 25 ans de carrière, est terminée. Tombé à Misano 2, à Barcelone et au Mans, forfait à Aragon 1 & 2 à cause du Covid-19 puis victime d’une panne à Valence 1, le nonuple champion du monde a finalement revu les couleurs d’un drapeau à damiers ce dimanche, au circuit Ricardo Tormo.

Qualifié 16e, il a réussi à gagner quelques places au départ pour sortir 14e des premiers virages. Les quelques chutes devant lui lui ont permis d’aller un peu plus haut dans le classement, mais jamais Valentino Rossi n’a été en mesure d’accrocher le top-10. Il en finit pourtant proche, à seulement 674 millièmes de Maverick Viñales (10e) grâce à une bonne fin de course. Un point positif qu’il souligne, de même que celui d’avoir pu boucler les 27 tours en bonne condition physique, après plus de 2 mois sans une course terminée.

Reste maintenant à trouver des solutions sur la Yamaha YZR-M1, en particulier au niveau du moteur et de l’adhérence du pneu arrière. Valentino Rossi se plaint de ne pas avoir été écouté par la marque japonaise ces dernières années.

Un nouveau champion du monde : « Je veux avant-tout féliciter Mir. Gagner un championnat du monde dès sa deuxième saison n’est pas à la portée de tout le monde, seul un petit nombre de pilotes dans l’histoire l’a fait. Il est très jeune mais il n’a pas commis d’erreur, il a toujours été constant dans les moments cruciaux et il est rapide. Avec Suzuki, ils ont fait un travail incroyable. La moto fonctionne très bien et ils méritent le titre. »

Une course loin mais avec du positif : « Je suis dans une situation compliquée, parce que quand tu veux revenir au meilleur niveau tu dois le faire étape par étape. Or, je n’avais terminé aucune course depuis Misano à cause d’erreurs commises et du Covid-19. La semaine dernière à Valence je n’avais fait que quatre tours, donc j’avais besoin de cette course pour redevenir fort. (En plus), Valence est toujours pour moi le pire circuit de la saison, depuis le début de ma carrière. »

« Nus avons souffert avec le grip tout le week-end et nous avons essayé beaucoup de choses, mais nous n’avons jamais pu lutter avec les pilotes les plus rapides. D’un autre côté, j’ai été régulier jusqu’au bout et je me suis senti fort physiquement. À la fin j’ai pu revenir sur Maverick et Pecco. Nous avons donc du positif à tirer et la semaine prochaine nous avons une course à Portimao, un circuit que j’aime. »

Yamaha gagne avec Morbidelli : « Pour moi la différence n’est pas grande (entre sa moto et la nôtre). Je crois que Franco a fait une super saison, qu’il est actuellement l’un des pilotes les plus rapides et qu’il fait la différence. »

Le pilote d’essai : « C’est un problème de base, d’abord parce qu’en 2020 les autres marques ont eu un test team très actif qui roulait en Europe avec des pilotes européens comme Pirro (Ducati), Bradl (Honda), Pedrosa (KTM)… et Yamaha a une équipe japonaise avec des pilotes japonais, même si ça n’est pas le gros problème. Le gros problème est que Lorenzo a fait un test à Sepang, puis, à cause de toute la situation du Covid-19, il n’a pu faire qu’un test à Portiamo. L’an prochain nous aurons une équipe d’essai sérieuse en Europe. J’aurais aimé que l’essayeur soit Dovizioso parce que que c’est un pilote rapide, très sensible et avec beaucoup d’expérience. Mais Cal peut être un pilote très utile s’il est motivé. »

Championnat MotoGP après Valence 2 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 142 (-29), 3. Rins 138 (-33), 4. Viñales 127 (-44), 5. Quartararo 125 (-46), 6. Dovizioso 125 (-46), 7. Espargaro 122 (-49), 8. Miller 112 (-59), 9. Nakagami 105 (-66), 10. Oliveira 100 (-71)… Classement complet

Valence, Rossi (J1) : Les espoirs déchus de la Yamaha de 2020

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de