Valence, Marquez : « Ou je touchais Dovi, ou je chutais seul »



Le top-10 tendait les bras à Alex Marquez, mais il a chuté à 4 tours de l’arrivée du Grand Prix d’Europe, victime du phénomène d’aspiration derrière la Ducati d’Andrea Dovizioso.

Il jurait qu’il ne fallait pas s’attendre à une remontée, mais tel a pourtant bien été le scénario de la course d’Alex Marquez à Valence. Parti 14e, le pilote Honda s’est hissé à la 10e place dès le premier tour, grâce à une pointe d’agressivité et aux chutes d’Aleix Espargaro et Fabio Quartararo devant lui. Quelques minutes plus tard, ni Andrea Dovizioso ni Franco Morbidelli ne résistaient à son rythme, et il figurait alors au 8e rang.

Des problèmes d’adhérence à l’arrière sont ensuite venus contrecarrer ses plans, et Alex Marquez a perdu en rythme. Mais il fallait s’y attendre, explique-t-il, en raison du manque de roulage sur le sec tout au long du week-end. « Ça a été une course un peu à l’aveugle pour tout le monde. Je suis bien parti et je me suis plutôt bien positionné dans le premier tour en étant agressif, en contrôlant tous les dépassements que je faisais. À ce moment-là je me sentais vraiment bien sur la moto, mais à partir de la mi-course j’ai commencé à souffrir avec le grip arrière. Le pneu avant a lui été un bon choix car il nous a permis d’avoir un plus. »

Rattrapé par Andrea Dovizioso, l’Espagnol s’est fait déposséder de sa 8e place dans la ligne droite des stands, à l’entame du 24e des 27 tours. Un moment fatidique pour lui, car il est ensuite arrivé trop fort au premier virage et n’a pu éviter la chute.

« Quand Dovi m’a passé, à cet endroit où on arrive très rapidement à 330 km/h, l’aspiration t’absorbe d’une certaine manière que je n’ai rien pu faire, raconte-t-il. Soit je le touchais à l’arrière, soit je tombais moi tout seul. J’ai essayé de faire qu’aucune de ces deux choses n’arrive mais j’ai trop bloqué l’avant et j’ai chuté. C’est dommage car c’était une bonne course et mon objectif était d’être dans le top-10. » Ce n’est que son deuxième abandon de la saison, mais le deuxième consécutif.

Dommage, aussi, parce qu’Alex Marquez a aussi « perdu des points au classement des rookies, qui reste l’objectif de cette fin de saison ». Arrivé au Grand Prix d’Europe à égalité avec Brad Binder, il repart avec 9 points de retard sur le Sud-Africain, leader du championnat des rookies. « J’avais une très bonne opportunité de marquer des points en Aragon et elle nous a échappée, puis ici aussi. C’est vrai que Brad Binder remontait très vite de derrière, mais perdre le minimum de points aurait été l’objectif. C’est dommage mais il ne s’est pas non plus échappé au classement, c’est encore tout à fait possible. »

Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course.

Championnat MotoGP après Valence : 1. Mir 162 pts, 2. Quartararo 125 (-37), 3. Rins 125 (-37), 4. Viñales 121 (-41), 5. Morbidelli 117 (-45), 6. Dovizioso 117 (-45), 7. Espargaro 106 (-56), 8. Nakagami 105 (-57), 9. Miller 92 (-70), 10. Oliveira 90 (-72)… Classement complet ici

« Ils ont triché » : Marquez charge contre Yamaha et ses pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store