Valence, Moto2 : Bezzecchi renaît, Lowes dans ses travers



Marco Bezzecchi avait tant besoin de gagner, après les deux chutes d’Aragon qui lui ont coûté si cher dans la course au titre. L’Italien a remporté un Grand Prix d’Europe quasiment mené de bout en bout. Enea Bastianini reprend la tête du championnat grâce à la chute de Sam Lowes.

Déjà vainqueur d’un Grand Prix Moto2, celui de Styrie, Marco Bezzecchi l’avait été sur tapis vert, après que Jorge Martin ait été pénalisé pour un passage sur la partie verte du circuit. Il manquait à l’Italien de s’imposer à la régulière, en étant le premier à franchir la ligne d’arrivée. C’est désormais chose faite après son triomphe à Valence, ce dimanche.

Auteur du holeshot, le pilote Sky VR46 a mené la course de bout à bout, à l’exception du premier tour où il a été doublé par Joe Roberts. Un Américain prénommé Joe qui s’impose au lendemain de l’élection à la présidence des États-Unis d’un autre Joe (Biden) : un sacré clin d’oeil de l’histoire, dont les possibilités ont pris fin dès le deuxième tour, quand Roberts a perdu le contrôle de sa Kalex.

Le Californien à terre, la voie est dès lors libre pour Marco Bezzecchi, que seul Remy Gardner arrive à suivre. L’écart avec le reste des pilotes grandit, et le scénario ne plaît pas à Sam Lowes. Le leader du championnat est pourtant dans une bonne position, car il a derrière lui ses deux plus importants rivaux, Enea Bastianini et Luca Marini. Mais il en veut plus et commence à grapiller des positions, jusqu’à remonter 3e.

Homme le plus rapide en piste, Sam Lowes revient sur les leaders et s’offre Remy Gardner au 9e tour. L’Australien commençait à avoir du mal à suivre Marco Bezzecchi, dont l’avance approche bientôt la seconde. Jorge Martin ne tarde pas à le doubler aussi pour s’emparer de la 3e place. Plus loin, Enea Bastianini se rapproche du top-5 tandis que Luca Marini lutte pour le top-10 face à Marcel Schrötter.

Il semble écrit dans le ciel du circuit Ricardo Tormo que Sam Lowes va revenir sur Marco Bezzecchi. Le duel n’aura pourtant pas lieu : revenu à presque une demi-seconde, le Britannique chute à 9 tours de l’arrivée. La fin d’une série de 3 victoires et 5 podiums consécutifs, et un incident qui relance totalement le championnat ; Enea Bastianini et Luca Marini le savent et commencent à trouver un second souffle en cette fin de course.

À nouveau seul en tête, Marco Bezzecchi ne commet aucune erreur et fonce vers la deuxième victoire de sa carrière. C’est encore devant Jorge Martin, mais c’est cette fois gagné à la régulière. Remy Gardner complète le podium après une solide course, enregistrant son quatrième top-5 consécutif.

Bien revenus, Enea Bastianini (4e) et Luca Marini (6e) s’offrent les pilotes de l’équipe Flexbox HP40, Lorenzo Baldassarri (5e) et Hector Garzo (7e), dans les derniers kilomètres de l’épreuve. Leur compatriote italien Nicolo Bulega fait de même pour la 8e place face à Xavi Vierge, en perdition après s’être longtemps battu pour le podium.

La chute de Sam Lowes permet à Enea Bastianini de reprendre les commandes du championnat pour 6 points devant le Britannique. Luca Marini revient à 19 longueurs, tandis que son coéquipier Marco Bezzecchi en a 29 de retard. Les quatre hommes ont encore des chances de jouer le titre, à deux Grands Prix de la fin de la saison. Ce n’est mathématiquement plus possible pour le cinquième, Jorge Martin, pointé à 59 points alors que 50 restent à distribuer.

Valence (GP d’Europe) – Course Moto2 :

Championnat Moto2 avant Valence : 1. Bastianini 184 pts, 2. Lowes 178 (-6), 3. Marini 165 pts (-19), 4. Bezzecchi 155 (-29), 5. Martin 125 (-59), 6. Gardner 101 (-83), 7. Nagashima 83 (-101), 8. Roberts 80 (-104), 9. Lüthi 72 (-112), 10. Vierge 70 (-114)…

Luca Marini en MotoGP en 2021

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de