Valence, MotoGP : Le grand jour de Joan Mir



Joan Mir a remporté en patron le Grand Prix d’Europe, son premier en MotoGP, et fonce vers le titre de champion du monde. Il a désormais 37 points d’avance sur Fabio Quartararo, 14e après avoir chuté dès le premier tour.

« C’est la course qui peut décider de la position à laquelle je finirais le championnat », disait Fabio Quartararo samedi soir, après les qualifications du Grand Prix d’Europe. Ses prédictions étaient correctes, mais sûrement pas de la manière qu’il espérait qu’elles le soient. Tombé dès le premier tour, le Français a sans doute vu ses dernières chances de titre s’envoler sur le circuit Ricardo Tormo.

Qualifié 11e sur le mouillé, Fabio Quartararo comptait profiter des conditions sèches du dimanche pour mener à bien une opération « remontada ». Ses espoirs se sont éteints au virage 8, quand Aleix Espargaro a perdu l’avant juste devant lui. Apparemment surpris par la chute du pilote Aprilia, le tricolore a lui aussi perdu le contrôle de sa Yamaha dans un mouvement quasiment identique.

Tel un signe du destin, au moment même où Fabio Quartararo se retrouve dans les graviers, le Team Suzuki Ecstar prend l’ascendant sur la course, avec Alex Rins en tête devant Joan Mir et Pol Espargaro. Un trio 100 % espagnol un ton au-dessus du reste de la concurrence, avec un écart conséquent rapidement créé sur Miguel Oliveira (4e) et Takaaki Nakagami (5e).

Derrière, les accidents d’Aleix Espargaro et de Fabio Quartararo ne sont que les premiers d’une longue série d’incidents : abandon sur panne mécanique pour Valentino Rossi et Tito Rabat, chutes de Lorenzo Savadori, Cal Crutchlow et Francesco Bagnaia. De quoi permettre à Maverick Viñales, parti depuis la pit-lane, de rentrer dans les points.

Les kilomètres défilent et les trois leaders continuent leur domination. Équipé de pneus tendres, Johann Zarco fait une belle première partie de course et pointe 6e, mais sous la menace de Jack Miller. Un peu plus loin, Alex Marquez, Andrea Dovizioso et Franco Morbidelli se battent pour rentrer dans le top-8.

Solide meneur, Alex Rins commet sa première erreur de l’épreuve à 11 tours de l’arrivée, dans le virage 8. Le pilote Suzuki écarte et ouvre la porte à son coéquipier Joan Mir, qui s’infiltre et s’empare de la tête des opérations. Un tour plus tard, l’Espagnol réalise le meilleur tour en course et se met à l’abri de toute attaque de ses poursuivants.

Le destin du Grand Prix est scellé : Alex Rins est à une grosse demi-seconde du leader mais ne parviendra pas à la combler. Joan Mir s’impose pour la première fois de sa carrière devant Alex Rins et Pol Espargaro, discret mais efficace 3e. Takaaki Nakagami (4e) égale son meilleur résultat en MotoGP mais manque le podium d’une seconde, après s’être défait de Miguel Oliveira (5e). Les trois KTM présentes ce week-end sont dans le top-7 grâce à la remontée de Brad Binder (7e). Le Sud-Africain profite de la chute d’Alex Marquez dans son duel avec Andrea Dovizioso pour reprendre de l’air au championnat des rookies.

Considéré comme l’un des favoris après la journée du vendredi, Jack Miller n’a pas bénéficié de l’amélioration des conditions de piste et termine finalement 6e. L’Australien peut toutefois se vanter d’être le meilleur Ducatiste à l’arrivée, deux rangs devant le pilote officiel Andrea Dovizioso (8e). Handicapé par des pneus tendres usés en fin de course, Johann Zarco (9e) sauve un résultat dans le top-10.

Le week-end désastreux de Yamaha – pénalité pour des soupapes non-conformes le jeudi, Valentino Rossi absent le vendredi, 6e moteur ouvert et sanction pour Maverick Viñales le samedi – s’achève sans qu’aucune M1 ne soit dans le top-10 (Franco Morbidelli 11e, Maverick Viñales 13e, Fabio Quartararo 14e).

Yamaha en enfer à Valence, pendant que Suzuki s’approche du paradis : Joan Mir s’échappe et compte désormais 37 points d’avance sur Fabio Quartararo, à égalité avec Alex Rins. Maverick Viñales en a 41 de retard, contre 45 pour Franco Morbidelli et Andrea Dovizioso. Joan Mir sera sacré champion du monde MotoGP s’il termine sur le podium lors de la course de Valence 2, dimanche prochain.

Valence (GP d’Europe) – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après Valence : 1. Mir 162 pts, 2. Quartararo 125 (-37), 3. Rins 125 (-37), 4. Viñales 121 (-41), 5. Morbidelli 117 (-45), 6. Dovizioso 117 (-45), 7. Espargaro 106 (-56), 8. Nakagami 105 (-57), 9. Miller 92 (-70), 10. Oliveira 90 (-72)… Classement complet ici

Valence : Rossi liste les problèmes de Yamaha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

8
Poster un Commentaire

8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Valence, MotoGP : Le grand jour de Joan Mir […]

[…] Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course. […]

[…] Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course. […]

[…] Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course. […]

[…] Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course. […]

[…] Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course. […]

[…] Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course. […]

[…] Valence, MotoGP : Le grand jour de Joan Mir […]