Valence, MotoGP : Marquez une nouvelle fois trop fort pour Quartararo



Marc Marquez n’aura décidément laissé que des miettes à ses adversaires cette saison. Le champion du monde s’impose pour la 12e fois et assure par la même occasion le titre pour l’équipe Repsol Honda.  Fabio Quartararo signe un nouveau podium devant Jack Miller, alors que Zarco est parti à la faute.

Comme à Sepang, Jack Miller prend le meilleur départ, mais cette fois Fabio Quartararo est dans sa roue et prend immédiatement les commandes. Dovizioso prend également un bon départ pour pointer troisième à la fin du premier tour devant Alex Rins et Marc Marquez qui a pris un départ moyen.

Ils sont suivis par les Yamaha de Vinales et Morbidelli et la Suzuki de Joan Mir, Valentino Rossi et Cal Crutchlow. Zarco réalise un début de course timide en 14ème position.

Après trois tours, Marquez est remonté à la deuxième place alors que Quartararo a creusé un léger écart de 7 dixièmes. Miller, Rins et Dovizioso tentent de s’accrocher, comme Morbidelli et Vinales.

En moins de trois tours Marc Marquez est revenu dans la roue de Fabio Quartararo et un nouveau duel entre les hommes semble se dessiner.  Le groupe des poursuivants, à plus d’une seconde, est toujours mené par Jack Miller, suivi comme son ombre par la Ducati officielle d’Andrea Dovizioso. Il y a très peu de changements derrière avec toujours Rins, Morbidelli, Mir, Rossi et Crutchlow qui complète le top 10.

Après quelques tours dans le sillage du français, Marc Marquez attaque dans le virage 11. Le pilote du HRC est visiblement très à l’aise et creuse rapidement un petit écart sur Fabio Quartararo qui se voit bientôt menacé par le retour de Jack Miller.

Un peu avant la mi-course, Cal Crutchlow chute au freinage du premier virage et Michele Pirro jette l’éponge.

A quinze tours de l’arrivée, les cinq premiers n’ont pas échangés leurs positions et chaque pilote est séparé par quelques dixièmes de son prédécesseur, en revanche, les Yamaha ne parviennent pas a suivre puisque Maverick Vinales et Franco Morbidelli n’ont pas pu suivre le rythme d’Alex Rins. Valentino Rossi est toujours à la 9e place.

Le tour suivant, trois pilotes se retrouvent à terre dans le même virage dont Johann Zarco qui est évacué sur civière après avoir été fauché par la moto d’Iker Lecuona alors qu’il se relevait. L’autre pilote concerné est Danilo Petrucci.

A dix tours du drapeau à damier, Quartararo s’accroche pour contenir l’écart qui le sépare du leader Marquez sous la seconde. Franco Morbidelli chute à son tour assez violemment dans le virage 4 alors que Johann Zarco rentre dans son box en boitant.

A l’entame des cinq derniers tours, Marquez gère son avance qui s’élève à plus d’une seconde et demie et Quartararo tente de contenir le pilote australien qui lui met la pression. Le podium ne semble plus jouable à la régulière pour Andrea Dovizioso et Alex Rins.

Dans l’ultime boucle les positions sont figées, Marc Marquez s’impose devant Fabio Quartararo et Jack Miller, le rookie français, sacré meilleur pilote indépendant, devra donc attendre la saison prochaine pour décrocher sa première victoire en MotoGP.

Ils sont suivis dans l’ordre par Andrea Dovizioso, Alex Rins, Maverick Vinales, Joan Mir, et Valentino Rossi 8e. Les frères Aleix et Pol Espargaro complètent le Top 10.

Jorge Lorenzo termine sa carrière à la 13e position et plante pour la dernière fois son drapeau sur le circuit Ricardo Tormo où il a triomphé à quatre reprises.

Au général, l’équipe Repsol Honda devance l’équipe officielle Ducati de treize points et Marc Marquez consolide son record de points en une saison. Alex Rins échoue 4e au pied du podium, à 5 points de Maverick Vinales. Fabio Quartararo termine son premier championnat 5e.

Pos Pilote Km/h Chrono Pts
1
#93
Marc MARQUEZ
Repsol Honda Team
156.8 41’21.469 25
2
#20
Fabio QUARTARARO
Petronas Yamaha SRT
156.8 +1.026 20
3
#43
Jack MILLER
Pramac Racing
156.7 +2.409 16
4
#4
Andrea DOVIZIOSO
Ducati Team
156.6 +3.326 13
5
#42
Alex RINS
Team SUZUKI ECSTAR
156.6 +3.508 11
6
#12
Maverick VIÑALES
Monster Energy Yamaha MotoGP
156.3 +8.829 10
7
#36
Joan MIR
Team SUZUKI ECSTAR
156.2 +10.622 9
8
#46
Valentino ROSSI
Monster Energy Yamaha MotoGP
155.4 +22.992 8
9
#41
Aleix ESPARGARO
Aprilia Racing Team Gresini
154.8 +32.704 7
10
#44
Pol ESPARGARO
Red Bull KTM Factory Racing
154.8 +32.973 6
11
#53
Tito RABAT
Reale Avintia Racing
154.2 +42.795 5
12
#82
Mika KALLIO
Red Bull KTM Factory Racing
154.0 +45.732 4
13
#99
Jorge LORENZO
Repsol Honda Team
153.7 +51.044 3
14
#17
Karel ABRAHAM
Reale Avintia Racing
152.8 +1’04.871 2
15
#55
Hafizh SYAHRIN
Red Bull KTM Tech 3
152.1 +1’16.487 1

#29
Andrea IANNONE
Aprilia Racing Team Gresini
154.8 1 tour 0

#21
Franco MORBIDELLI
Petronas Yamaha SRT
156.4 9 tour 0

#9
Danilo PETRUCCI
Ducati Team
155.6 14 tour 0

#5
Johann ZARCO
LCR Honda IDEMITSU
155.1 14 tour 0

#27
Iker LECUONA
Red Bull KTM Tech 3
154.2 14 tour 0

#35
Cal CRUTCHLOW
LCR Honda CASTROL
155.5 17 tour 0

#51
Michele PIRRO
Ducati Team
150.3 19 tour 0

1. Marc Marquez – 420 pts
2. Andrea Dovizioso – 269 pts (-151)
3. Maverick Viñales –211 pts (-209)
4. Alex Rins – 205 pts (-215)
5. Fabio Quartararo – 192 pts (-228)
6. Danilo Petrucci – 176 pts (-244)
7. Valentino Rossi – 174 pts (-246)
8. Jack Miller – 165 pts (-245)
9. Cal Crutchlow – 133 pts (-287)
10. Franco Morbidelli – 115 pts (-305)
11. Pol Espargaro – 100 pts (-320)
12. Joan Mir – 92 pts (-328)
13. Takaaki Nakagami – 74 pts (-346)
14. Aleix Espargaro – 63 pts (-357)
15. Francesco Bagnaia – 54 pts (-366)
16. Andrea Iannone – 43 pts (-377)
17. Miguel Oliveira – 33 pts (-387)
18. Johann Zarco – 30 pts (-390)
19. Jorge Lorenzo – 28 pts (-392)
20. Esteve Rabat – 23 pts (-397)
21. Stefan Bradl – 16 pts (-404)
22. Michele Pirro – 9 pts (-411)
23. Hafizh Syahrin – 9 pts (-411)
24. Karel Abraham – 9 pts (-411)
25. Sylvain Guintoli – 7 pts (-413)
26. Mika Kallio – 7 pts (-413)
27. Bradley Smith – 0 pt (-420)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

6
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Pierre Dupuis

Honda peut tripler le salaire de Marquez et virer ses ingénieurs. Sans Marquez, Honda ne gagnait rien du tout, et terminait même très loin derrière Yam, Ducati et Suzuki.

Jaig Rossi

Il y a eu Rossi puis Stoner et maintenant Marquez. Sans des surdoués la Honda ne fait pas de miracle. Et pourtant les autres marques ne font pas de miracles non plus.

Pierre Dupuis

Faut voir , Ducati gagne avec des pilotes différents, Yamaha et Suzuki aussi, alors que pour Honda, il n’y a QUE Marquez pour faire briller. Derrière Marquez , les autres Honda sont très loins .. la Honda semble être difficile à piloter pour tout le monde, contrairememnt à la Yamaha ou tous les pilotes marchent ensemble (ou pas)

Jaig Rossi

Déjà on ne peut pas dire que Suzuki gagne (Vinales 1 et Rins 2 depuis l’exploit également de Vermeulen, et avant lui…je sais plus). Ducati, c’était presqu’uniquement Stoner à une certaine époque avant qu’il ne finisse par avoir une moto vraiment merdique. Depuis les victoires de Dovi sont maigres, il est loin d’être inquiétant sur sa Ducati. Petrucci l’a obtenu sur un malentendu, c’est pas un winner du tout. Honda, en commençant à l’ére Rossi, il y a eu Pedrosa (surtout en 2012, l’année la plus solide, comme celle de Lorenzo malheureusement pour lui) et Stoner qui étaient fort tous… Lire la suite »

Jaig Rossi

Course insipide. Terminer par Valence c’est du n’importe quoi, ils sont vraiment glands de programmer ce circuit pour terminer la saison.
Marquez 1er, Lorenzo out. Ce type n’a aucune fierté pour tout plaquer comme ça.

Salut! Jе t’invite аu Seх Сlub –> http://kisstok.com

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store