Valence : Quartararo veut refaire le coup de 2019



Excellent au circuit Ricardo Tormo l’an dernier (pole + podium), Fabio Quartararo espère « profiter du bon feeling » qu’il a toujours eu sur cette piste pour briller ce week-end, au Grand Prix d’Europe, et combler son retour au classement général.

La pluie du Mans (9e) et les problèmes de pneumatiques en Aragon (18e, 8e) ont ralenti la marche de Fabio Quartararo vers le titre de champion du monde MotoGP. Mais ces expériences délicates sont derrière lui, et le Français est désormais pleinement concentré sur les deux prochains rendez-vous qui l’attendent : ceux de Valence, où deux épreuves consécutives vont avoir lieu.

Valence, un lieu où Fabio Quartararo est habitué à obtenir de bons résultats. Il y a gagné en CEV Moto3 (2013 & 2014), fini dans le top-10 en Moto2 (8e en 2017, 6e en 2018) mais surtout terminé sur le podium en MotoGP (2e en 2019). Auteur de la pole position, il avait mis derrière lui l’ensemble du plateau, à l’exception de Marc Marquez vainqueur avec une seconde d’avance.

Quelques jours plus tard, le pilote Petronas Yamaha s’était aussi montré très rapide lors d’un test organisé sur la même piste, dans des températures semblables à celles attendues ce week-end et équipé des nouveaux pneus Michelin. De quoi aborder avec confiance l’étape de Valence 1, renommée Grand Prix d’Europe pour l’occasion.

« Même si nous avons eu deux courses difficiles en Aragon, je veux profiter du bon feeling que j’ai toujours eu en MotoGP à Valence, commente-t-il avant de prendre la route pour le circuit Ricardo Tormo. C’est un petit circuit, mais un circuit que j’adore. J’y ai eu de bonnes sensations l’an dernier, quand j’ai fait la pole position et suis monté sur le podium, ainsi que lors du test post-saison. J’espère pouvoir répéter cela ce week-end. »

Les pilotes resteront ensuite à Valence un week-end de plus, avant d’aller disputer la finale du championnat à Portimao, autre circuit apprécié par Fabio Quartararo. La fin du calendrier lui convient et cela pourrait l’aider à combler les 14 longueurs de retard qu’il compte sur Joan Mir. « Il reste trois courses cette année et un écart de 14 points avec le leader. Nous savons à quel point nous pouvons être rapides, donc je pense que nous avons de bonnes opportunités sur ces dernières épreuves de Valence et Portimao. »

Championnat MotoGP avant Valence : 1. Mir 137 pts, 2. Quartararo 123 (-14), 3. Viñales 118 (-19), 4. Morbidelli 112 (-25), 5. Dovizioso 109 (-28), 6. Rins 105 (-32), 7. Nakagami 92 (-45), 8. Espargaro 90 (-47), 9. Miller 82 (-55), 10. Oliveira 79 (-58)… Classement complet ici

Yamaha en marche vers le titre Constructeurs

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store