Valence : Zarco a « les boules » et le dit avec franchise



Sixième du Grand Prix de Valence, Johann Zarco a fini l’année sur un douzième top-10 en dix-huit Grands Prix. Il décroche ainsi la cinquième place du classement final de la saison 2021, son meilleur résultat en cinq saisons de MotoGP. Il est par ailleurs sacré meilleur pilote indépendant, un titre honorifique qui s’ajoute à celui de champion du mondes des teams satellites avec Pramac Racing. Il avait pourtant « les boules » à l’arrivée, ainsi qu’il l’a confié à Canal+.

D’une part, parce que le Français est convaincu que le podium était jouable à Valence en cas de meilleur départ. Ses sorties de grille sont le point faible sur lequel il va travailler au test de Jerez, les 18-19 novembre. D’autre part, car le fait qu’il ne soit pas sur le podium final du mondial a été entériné. Or, bien qu’il soit initialement parti pour viser le top-10, il s’était mis à viser plus haut après les premiers Grands Prix.

Johann Zarco (Canal+) : « Je suis content d’avoir terminé sur de bonnes sensations après plusieurs courses où j’avais perdu le feeling. On a cherché à évoluer, j’ai fait des pas en arrière, là je suis revenu à une chose que j’aime, je gère bien la moto, j’ai eu une belle vitesse tout au long de la course. Les autres ont évolué au départ et ça m’a pris la tête, finalement j’ai encore plus perdu… Aujourd’hui j’ai les boules de rater un podium à cause d’un départ, et limite d’un premier tour. Une fois que j’ai ma ligne, ça va très vite ; c’est pour ça que je termine un peu avec les boules. On me le dit, même ceux qui n’y connaissent rien à la moto, et ça ça m’énerve encore plus. Ils donnent tous des leçons pour dire ‘Ah ben c’est simple, faut faire ça’. Non c’est pas simple, ici ils sont tous très forts. »

« Je vais passer le cap à un moment donné, je sais que c’est une question de sensation ; une fois que je vais l’avoir, ça risque de payer, car franchement la vitesse était bonne aujourd’hui. Ils étaient tous en forme, 6e est bon à prendre. J’aurais souhaité le podium et on part à Jerez pour essayer de travailler encore les départs, on aura plus de temps. On l’a aussi fait aux ssais et il n’y en avait pas un de bon ce week-end, en course ça a merdé aussi. Si à Jerez je peux au moins faire un petit reset là-dessus avant l’hiver, ce sera bien. Le reset a déjà été fait niveau sensations sur les trois dernières courses, la vitesse était là, en partant mieux j’avais le rythme car j’avais les bonnes sensations et c’était sous contrôle.»

« On visait presque le top-10 en début d’année, et le fait d’être parti aussi bien, d’avoir mené le championnat après le Qatar, puis être second mais penser encore au titre à la pause estivale… Ça donne envie de viser très haut, car il y avait même un podium mondial à jouer, et non. Ça a merdé après l’été, donc on va dire qu’en ayant raté le podium final, la consolante est la 5e place, ce qui est pas mal. Si on regarde juste côté français : un champion du monde, et moi 5e est ma meilleure saison en MtoGP. C’est positif, mais quand il y a le potentiel pour faire beaucoup mieux, c’est pour ça que tout le monde est frustré. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jerome BRACCINI
21 jours il y a

Quand on veut gagner un championnat, il ne faut avoir aucune faiblesse. Allez Johan, retourne à l’école du démarrage, apprend à faire un premier tour comme les grands et après, on reparlera de tes « sensations »…

Christophe Neffe
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

C’est vraiment positif ( et très généreux de ta part 🙏) qu’il puisse compter sur l’avis d’un pilote expérimenté comme toi pour trouver une ligne de progression pour 2022.

Alan rush
21 jours il y a
Répondre à  Christophe Neffe

si il y avait que les pilotes expérimentés qui avaient le droit de se exprimer…. exit le blog

Distribution de claques
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Toi t es en une petite merde. Il te manque de te prendre des claques.

Fridolin
21 jours il y a

Toi je t’adore bravo clair et limpide

Laly
21 jours il y a

Tu as tout dis!!!😀

Mxtom
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Jerome, tu devrais appeler Zarco, il cherche peut être un coach.

Bilou
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Un commentaire d’un grand connaisseur, à n’en pas douter !

Laly
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Commence par avoir son niveau et tu pourras juger les gens!!!Espèce de branleur

Christophe Robert
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Et toi retourne jouer ds ton bac a sable, le donneur de leçons

Pascal
21 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Erreur.prends les résultats de fabio sous la pluie.ajoutes marquez en forme et je suis pas convaincu du titre pour fabio. Marquez est multiple champion et pourtant il a une faiblesse.celle de collectionner le plus grand nombre de chutes.on voit le résultat. Alors si t’es contre zéro c’est ton droit.mais donne de bons arguments.t’as oublie la première moitié de saison. Ça te paraît pas étrange que les ducat usine repassent devant les satellites après la mi saison? Tu crois que ducati aurait risque de laisser le titre à une équipe satellite? Et toi t’en es où ? T’as arrêté de te… Lire la suite »

Menget
21 jours il y a
Répondre à  Pascal

Sauf que Martin lui a gagné et est toujours devant Zarko depuis son retour.

Philou
20 jours il y a
Répondre à  Pascal

Se qui est étrange c’est justement qu’avant que Fabio soit champion les Ducati satellite ( marini , bascalini est subitement trouver le mode d’emploi de la Ducati . J’ai juste peur que l’année prochaine avec 8 Ducati en piste on se retrouve comme en formule 1 avec des belles consignes de course

Forza vale
20 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Dans ce cas quartararo n’aurait pas dû gagner , dès que c’est mouillé ça devient une limace.

Philou
20 jours il y a
Répondre à  Forza vale

Rossi aussi a ses débuts était pas tôt sur piste mouillé , et il a progressé faut laisser le temps a Fabio .

Philou
20 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Toi tu est un peu stupide , tu a déjà pris le départ d’une course dans ta vie ,si c’est non tu peux juste la fermé

Gilles Gilles Viemont
20 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Et 2 titres de champion du monde en moto 2, ça ne compte pas pour vous ?
Allez reprenez une bière et restez vautré dans votre canapé à médire sur tout le monde😡😡😡👎👎

Fred
20 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Quand on parle de donneur de leçons…

leherissey.eric
18 jours il y a
Répondre à  Jerome BRACCINI

Commentaires désastreux je voudrais savoir la capacité de certains au guidon je leurs souhaite le meilleur bravo Johan et encore merci pour cette saison

Alan rush
21 jours il y a

c est sur que si l’on avait un pilote Non Français personne n aurait rien dit…vive la liberté et Bravo Jerome

Naudin
21 jours il y a

Valdaspe

Menget
21 jours il y a

Ce qui l’a surtout frusté c’est de voir Martin devant lui à chaque séances de calification et en course depuis le retour du jeune espagnol.Il est clairement moins performant que lui.

Jean-christophe Joanne
20 jours il y a

Un problème de départ ou bien un problème de temps de réaction ?
Ça se travaille le temps de réaction, que fait son coach ?

19 jours il y a

Bonjour à tous il est toujours facile d’analyser de l’extérieur mais pour zarco le retour après la trêve estivale a été catastrofique entre blessure et doute. Après c’est sa première saison avec la ducati performer avec n’est pas le problème pour lui… par contre là procédure de départ en est sans doute un majeur. Après évidement je pense que ducati va privilégier son team officiel plutôt qu’un team satellite donc les améliorations d’ensemble sur la machine vont avantager les 2 top pilotes. Pour zarco il va falloir activement résoudre le problème du départ sous peine de voir l’année prochaine un… Lire la suite »