« Valentino est toujours le même dans le box », assure son team-manager



Le patron de l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP, Massimo Meregalli, est conscient des difficultés rencontrées par ses pilotes mais voit « des signes positifs »… et attend 2020.

Depuis quelques jours, la rumeur glisse entre les murs du paddock : et si, à force de souffrir au guidon de leur M1, les pilotes Yamaha s’en fatiguaient ? Et si Valentino Rossi, qui n’a plus gagné depuis près de deux ans (Assen 2017), jetait l’éponge ? « Valentino est toujours le même dans le box : déterminé et soucieux d’améliorer la moto. Je n’ai vu aucun changement », rassure Massimo Meregalli.

Lequel rappelle sur Gpone que « à Ducati aussi, après le départ de Stoner, cela leur a pris des années pour être à nouveau compétitifs. Je suis concentré sur l’objectif de trouver ce dont nous avons besoin, aussi vite que possible ». En attendant, patience avec le clan Yamaha.

Après 6 GP, le premier pilote Yamaha n’est que 5e du championnat. Au classement des équipes, les officiels Ducati et Honda dominent Yamaha, tandis que les Suzuki ne sont pas loin (lire ici). Le team-manager pointe un problème de puissance moteur par rapport à ses adversaires. « Nous savions que nous aurions à gérer cela cette année, et parfois nous perdons du temps à essayer de progresser dans d’autres domaines. Mais il y a des signes positifs. »

Des signes positifs ? « Après deux années où nous avions beaucoup de problèmes, nous avons maintenant une base sur laquelle travailler, poursuit-il. Nous avons un plan de développement, ce qui nous a manqué dans le passé récent. Nous avons aussi progressé, sinon résolu, le problème de l’usure des pneus. »

Travailler sur le moteur de 2020

Pour Yamaha, le focus est mis sur 2020 et le nouveau moteur, qui sera utilisé lors du test de Brno en août prochain. « L’objectif est de trouver une bonne puissance sans compromettre la maniabilité. » Le paquet va être mis là-dessus. En revanche, aucune révolution lors des essais prévus à Barcelone lundi prochain. «Je sais que vous voudriez voir quelque chose de nouveau, mais nous ne pouvons pas faire autant en une semaine. Nous allons utiliser le test pour nous préparer pour l’important, à Brno. »

Avant cela, place au Grand Prix de Catalogne, abordé « avec la volonté d’être de retour, mais conscients que ce sera un nouveau tracé difficile pour nous avec les lignes droites. Assen et le Sachsenring seront mieux, mais je reste positif ». La dernière victoire d’une Yamaha à Barcelone remonte à 2016 (Valentino Rossi).

« Ne pas se rendre », persévère Rossi

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

7
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fred-bear

Déterminé c’est sûr et là chapeau, vieux et de moins en moins rapide c’est sur aussi, bouffi d’orgueil très mal venu (voir remarque precedente). Avant c’était rossifumi ( en hommage à norifumi Abe) maintenant c’est rossipuffy (en anglais rossi le bouffi, d’orgueil)

lu lu

yes 🙂

Michel

qui c’est le plus rapide en Yam ?
qui c’est le plus con dans son divan ?

Pat

EXCELLENT !!

fred-bear

Le plus rapide c’est quartararo avec une yam privée
Le plus con ça doit être toi j’ai un canapé tu as un divan
Et faut arrêter de se palucher en regardant les posters de rossi, il a déjà son petit mignon (uccio) tu n’as aucune chance.

Giovanni Parise

dit moi ou il est ton quartararo dans le classement !!!!
a tu déja vu une moto !

fred-bear

L’argument choc, le classement…..de l’épicier rossi

Quartararo à 2 meilleurs tours en course cette année, une pôle et une première ligne

Il lui colle 1 seconde au tour au mugello, un gouffre, as tu déjà vu un circuit?

Être rital n’excuse pas tout giovanni, pas même la mauvaise foi.