Valentino Rossi : « Il y a dix ans, j’ai fait un choix… »



En difficulté ces dernières semaines, Valentino Rossi part en vacances sur une 8e place acquise en Allemagne. L’Italien s’exprime sur ses soucis avec la Yamaha, mais aussi l’idée de mettre fin à sa carrière.

Les problèmes : « J’ai été plus lent de 20 secondes que l’an dernier. On ne parle pas de 6 ans, mais de l’an dernier. Il y a quelque chose qui ne va pas, je n’y arrive pas avec la moto actuelle. Je ne sais pas exactement ce qui ne fonctionne pas. Je ne connais pas la cause, mais je n’arrive pas à sortir des virages ocmme j’aimerais.

Cette année, sur la M1 nous devons utiliser un set-up très diférent de 2018, et avec Morbidelli nous trouvons cela difficile alors que Viñales et Quartararo s’améliorent. Je ne peux pas rouler comme je le faisais l’an dernier. Nous allons utiliser la pause pour recharger les batteries, étudier les données et analyser la situation. Il nous faut comprendre. »

La retraite : « C’est normal de poser certaines questions au regard de ma situation. Je confesse que je me les pose aussi. J’ai commencé à me les poser il y a dix ans, donc imaginez maintenant ! J’ai 40 ans. Il y a des choses que je suis seul à pouvoir sentir et je saurai quand je ne voudrai plus rouler. Cela dépend beaucoup des résultats. Si nous ne pouvons pas résoudre nos problèms, alors continuer deviendra un problème.

Mais il y a dix ans, j’ai fait un choix. Je pouvais me retirer en tant que champion ou continuer à rouler parce que c’est ma passion. Je suis content d’avoir pris cette décision. Je n’ai pas gagné depuis 2 ans et je n’aime pas cela, mais c’est déjà arrivé dans le passé et j’ai pu redevenir compétitif. Ne plus jamais m’imposer ? J’ai gagné 80 fois en MotoGP, je dirais que ce n’est pas un mauvais résultat. »

Toujours motivé : « Je vous assure que je n’ai aucun mal à trouver l’envie de rouler, et ma motivation est toujours la même. Bien sûr, ce serait génial de se battre à armes égales avec Marquez, mais ce n’est pas possible et je dois me concentrer sur la réalité. Je veux que les choses fonctionnent avec cette équipe. Avec Silvano je me suis battu pour un titre jusqu’à la dernière course, et j’ai été vice-champion deux autres fois. Nous pouvons encore y arriver. »

Cliquez pour : résultats du GP ici ; classement du championnat là.

Sachsenring : L’ESSENTIEL à retenir des courses

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

16
Poster un Commentaire

15 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dude

Qu’on l’aime ou non, ce qu’il fait est admirable.

Rs

Tout a fait d’accord, il reste un formidable pilote . Il est toujours aussi beau a voir rouler et il ne lâche rien. Bravo Rossi . Et qu on lui foute la paix sur sa retraite, elle arrivera bien assez tôt, malheureusement.

Bernard Pagès

Le roi Vale se voit et doit y penser a chaque seconde que la performance n’y est plus et le niveau est de plus en plus haut en regardant les chronos et qu’il y presque 15 pilotes en 1s .
Mais oui peu être faut-,il arrêter et s’occuper à 100°/. de son team/academy.
Moi je vote pour mettre Zarco àvec Vinales, …..ok on peut rêver non 😏😁

Patrique

Je me souviens d’un mécanicien qui critiquait Toni Elias (lors de son retour en moto GP) en disant qu’il était has been dans les réglages de sa moto, en gros qu’il n’avait pas évolué, d’où ses difficultés. Certes Elias n’est pas Rossi. Cependant, même s’il n’a pas fait de break, Rossi accuse une lenteur d’adaptation imputable, j’en suis sûr, à son âge. Il a été admirable après son retour de chez Ducati, il était largué mais est revenu malgré tout, cette fois-ci mère nature lui fait comprendre qu’il n’est plus un petit garçon, il doit passer à autre chose.

Tammy

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

fred-bear

Message inconvenant

[…] Valentino Rossi : « Il y a dix ans, j’ai fait un choix… » […]

[…] Après le Grand Prix d’Allemagne, il expliquait que « c’est normal de se poser certaines questions au regard de ma situation. (…) Je saurai quand je ne voudrai plus rouler. Cela dépendra beaucoup des résultats. Si nous ne pouvons pas résoudre nos problèmes, alors continuer deviendra un problème » (lire ici). […]

[…] lui, continue à y croire, même s’il reconnaît qu’il se pose des questions (lire ici). Ancien chef mécano de Sete Gibernau et de Nicky Hayden, Juan Martinez travaille aujourd’hui […]

[…] “Saya 20 detik lebih lambat dari tahun lalu. Ada yang salah, saya tidak bisa melakukannya dengan motor saat ini. Saya tidak tahu apa penyebabnya,” ungkap Valentino Rossi, dikutip Tribunnews dari GP-Inside. […]

denis

Martinez a raison : « l’age fai perdre l’inconscience » et c’est vrai, j’en sais qq chose…………………….
mais un GRAND BRAVO à VALENTINO qu’on l’aime ou pas………

[…] réside aussi dans le fait que la jeunesse pousse au portillon, le faisant s’interroger (lire ici) quant à un départ à la retraite ô combien mérité vu son palmarès exceptionnel. Son […]

[…] Les questions quant à la possible fin de la carrière de Valentino Rossi alimentent de plus en plus les médias. Il faut dire que la situation du Docteur s’y prête : classé 6e du championnat, il n’arrive plus à gagner – plus de 2 ans sans victoire – et rencontre des difficultés sur la Yamaha, le tout à 40 ans. Même lui reconnaît qu’il s’interroge (lire ses propos ici). […]

[…] « J’ai 40 ans. Il y a des choses que je suis seul à pouvoir sentir et je saurai quand je ne voudrai plus rouler. Cela dépend beaucoup des résultats. Si nous ne pouvons pas résoudre nos problèms, alors continuer deviendra un problème. (…) Mais je peux vous assurer que je n’ai aucun mal à trouver l’envie de rouler, et ma motivation est toujours la même. Nous pouvons encore y arriver. » (lire ici) […]

[…] songerait-il à la retraite ? La question enflamme la toile. L’Italien se pose des questions (lire ici), mais assure que son envie de rouler est « intacte ». Après avoir pris du bon temps en Espagne […]

[…] et Valentino Rossi lui-même reconnait que « c’est normal de se poser des questions » (lire ici) au regard de sa situation. Ce sont avant-tout aux propos du pilote Yamaha qu’il faut se fier, […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store