Valentino Rossi : « Nous ne savons pas quand nous pourrons rouler »



« Le team et ses pilotes sont déçus mais comprennent que la santé et la sécurité passent avant tout », explique l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP après l’annulation du Grand Prix du Qatar.

Il faudra attendre encore quelques semaines pour voir les pilotes MotoGP débuter leur championnat 2020. L’épidémie de coronavirus a eu raison de la première course au Qatar (8 mars), annulée pour la catégorie MotoGP, ainsi que de la deuxième en Thaïlande (22 mars), reportée à une date ultérieure.

Une décision prise en rapport avec les mesures restrictives mises en place vis-à-vis des voyageurs venus d’Italie, ou qui y ont séjourné au cours des deux dernières semaines : s’ils souhaitent entrer au Qatar, il leur faut auparavant effectuer une période de quarantaine de 14 jours. C’est le cas de plusieurs pilotes et employés du paddock. « Le team Monster Energy Yamaha MotoGP aurait été durement affecté par ces restrictions car ses bureaux sont basés à Gerno di Lesmo, en Lombardie, en Italie », explique l’équipe officielle Yamaha dans un communiqué.

Maverick Viñales est particulièrement déçu, lui qui a déménagé au Qatar et qui a dominé le test de Losail, fin février. « C’est vraiment dommage pour nous que le Grand Prix du Qatar ait été annulé et celui de Thaïlande reporté, parce que ce sont des circuits que j’aime et je pense que j’y suis très fort. Nous avons terminé le test du Qatar avec des sensations très positives, donc j’étais impatient pour cette première course. Je me sens également désolé pour les fans au Qatar et en Thaïlande, qui doivent être déçus. »

« Mais je comprend totalement la situation critique à laquelle nous faisons face avec le coronavirus, poursuit l’Espagnol. Nous espérons seulement que la situation va revenir à la normale aussi tôt que possible, et que nous pourrons bientôt débuter le championnat du monde. »

Viñales photo

La saison 2020 est censée débuter le week-end du 5 avril à Austin, avec le Grand Prix des Amériques. Mais la situation reste imprévisible car elle sera conditionnée par l’évolution de la maladie. Même si les organisateurs du Grand Prix d’Argentine (19 avril) assurent que l’épreuve sera maintenue, tout peut changer d’un jour à l’autre selon les événements liés au coronavirus. Les pilotes MotoGP doivent donc s’armer de patience.

Pour Valentino Rossi aussi, ces annulations sont regrettables car il se sentait « prêt » à en découdre, et a passé l’hiver de ses 40 ans (41 ans depuis le 16 février) à travailler pour cela. « Après un hiver passé à s’entraîner, nous étions prêts pour le début de la saison, physiquement comme mentalement. Après le test du Qatar je voulais vraiment faire cette première course. »

L’Italien fait aussi part de ses inquiétudes quant à la véritable date du coup d’envoi du championnat. « L’annulation de la catégorie MotoGP est une nouvelle difficile à avaler, aussi pour les fans, parce que là nous ne savons pas combien de temps nous allons devoir attendre avant de pouvoir commencer à rouler. Sans doute un long moment, parce que le Grand Prix de Thaïlande a été reporté. J’espère que tout va aller en s’améliorant dans les prochaines semaines. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Qatar : ANNULATION de la course MotoGP à cause du coronavirus !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de