Valentino Rossi : « Petronas, ce ne serait pas juste pour faire mes adieux »



« Si je roule, je me donnerai à 100 %. Je roulerai si je vois qu’au fond de moi je peux être compétitif, et je veux me battre pour le podium. » Valentino Rossi (pilote Monster Energy Yamaha MotoGP)

Au royaume du MotoGP, l’avenir de Valentino Rossi est l’un des dossiers d’actualité de la première partie de l’année 2020. Arrêter fin 2020 ou continuer en 2021 : le pilote de Tavullia doit trancher la question. Septième du championnat l’an dernier et absent de la plus haute marche du podium depuis 2017, il ne poursuivra sa carrière qu’à condition de se sentir « plus compétitif qu’en 2019 ».

L’équipe officielle Yamaha a fait ses plans pour 2021 dès l’hiver 2019, et Valentino Rossi n’a pas pu donner sa réponse. Lui voulait d’abord disputer quelques Grands Prix en 2020 et attendre jusqu’à l’été pour décider de ce qu’il ferait de son avenir.

Problème : il n’y aura pas de Grand Prix avant, au mieux, la deuxième partie du mois de juillet. Ce sera sans doute trop tard pour les transferts. L’épidémie de coronavirus a chamboulé ses plans. Lui qui disait avoir « besoin de réponses que seule la piste peut donner », va devoir faire sans. « Malheureusement, avec cette situation je dois décider sans aucune course, donc c’est un peu plus difficile. Je dois essayer de comprendre si au fond de moi j’ai assez de force et de motivation. »

S’il poursuit, ce sera forcément chez Yamaha. Et comme les deux places de l’équipe officielle sont prises, il ira dans le team satellite Petronas, avec un soutien accru de Yamaha. « J’ai une bonne opportunité avec le team Petronas, qui est, à mon avis, un team de top-niveau, comme cela a été démontré l’an dernier avec Quartararo et Franco. C’est une jeune équipe avec de jeunes membres, mais beaucoup de personnes que je connais déjà, ainsi qu’un bon sponsor avec Petronas. Donc je pense que c’est une très bonne option pour moi. Maintenant je dois décider au fond de moi si j’ai assez de motivation pour continuer. »

La balance penche aujourd’hui du côté de la prolongation de sa carrière en 2021. Parce que la saison 2020 va être écourtée, mais aussi parce qu’après une carrière longue d’un quart de siècle, avec autant de succès et de popularité, se retirer sur le scénario qui se profile – championnat réduit, courses à huis clos – n’est pas idéal.

Les cadres du Petronas Yamaha SRT répètent que pour l’instant, aucun contact n’a été établi avec Valentino Rossi. Mais des négociations sont bien ouvertes. L’Italien discute avec Yamaha, et Petronas aussi. « Pour le moment nous parlons juste avec Lin (Jarvis) et Yamaha, mais pas directement avec Razlan (Razali, patron de l’équipe). Mais j’aime beaucoup ses déclarations », souligne-t-il.

Les déclarations auxquelles il fait allusion sont celles où Razlan Razali dit vouloir un Valentino Rossi compétitif dans ses rangs. « Nous ne voulons pas être une dernière année, nous voulons qu’il se batte pour le podium », a fait savoir le Malaisien. « Pour moi c’est exactement pareil : je ne veux pas aller chez Petronas juste pour faire ma dernière saison, ou juste faire mes adieux, approuve le nonuple champion du monde. Si je roule, je me donnerai à 100 %. Je roulerai si je vois qu’au fond de moi je peux être compétitif, et je veux me battre pour le podium. Je suis complètement d’accord avec Razlan. »

Rossi-Petronas : les montages ont commencé !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de