Vergani : « Ducati n’a jamais entièrement cru en Petrucci »



« Pour le moment il n’y a pas d’offre de Ducati, mais une hypothèse. Il n’y a pas non plus d’offre en MotoGP. Attendons de voir ce qui sera sur la table pour l’avenir afin de comprendre comment bouger. » Alberto Vergani (manager de Danilo Petrucci)

Danilo Petrucci ne sera plus pilote Ducati en MotoGP en 2021. L’Italien a été écarté des plans du constructeur de Borgo Panigale, remplacé par Jack Miller et placé dans l’ombre d’Andrea Dovizioso pour la deuxième place. Un mouvement que certains condamnent, à l’image d’Aleix Espargaro pour qui « Petrucci a été sous-évalué ». « Jack (Miller) avait une moto officielle en 2019 et ses résultats étaient pratiquement les mêmes que ceux de Danilo », a notamment argumenté le pilote Aprilia. Aucune confrontation n’a pu avoir lieu en 2020, à cause de l’épidémie de coronavirus.

Danilo Petrucci n’avait pas la tête des grands jours, lors d’un récent entretien donné à la télévision italienne. Sa situation n’est pas évidente, après près de 9 saisons en MotoGP. Son manager, Alberto Vergani, reconnaît à Gpone qu’il a fallu un peu de temps pour avaler la pilule. « Il a mal pris la nouvelle, mais au final il l’a acceptée, en essayant d’être confiant pour l’avenir. »

Lui aussi dénonce une décision injuste, regrettant que son pilote n’ait pas eu l’opportunité de prouver sa valeur en 2020, après avoir battu Jack Miller en 2019. Pour lui, le problème est que « Ducati n’a jamais entièrement cru en Petrucci ». « Si Jorge (Lorenzo) n’avait pas quitté Ducati, l’histoire de Ducati avec Petrucci aurait probablement été différente », ajoute-t-il, avec dans l’idée que l’Italien ne serait pas devenu pilote officiel.

Alberto Vergani reconnaît que ses résultats en deuxième partie de saison, moins bons que ceux de Jack Miller, ont pesé dans la décision de Ducati. Mais il rappelle aussi qu’avant cela, Petrux avait obtenu des podiums et même remporté un Grand Prix. « Chez Ducati, il a fait ce qu’on lui avait demandé de faire : gagner une course et être le coéquipier de Dovi sans lui mettre des bâtons dans les roues. »

Quel avenir en 2021 ?

Évincé de l’équipe officielle Ducati, Danilo Petrucci cherche à sauver sa place en MotoGP. Peu seront disponibles, et il va falloir saisir la moindre opportunité. Une pourrait se présenter avec l’Aprilia Racing Team Gresini. Le team italien veut prolonger Aleix Espargaro et Andrea Iannone, mais ce-dernier est sous le coup d’une suspension pour dopage jusqu’à juin 2021. La porte ne s’ouvrira donc que si la suspension est confirmée par le Tribunal arbitral du sport. Alberto Vergani est sur le coup, tout en gardant en tête que « chez Aprilia, ils espèrent que la situation de Iannone se résoudra pour le mieux ».

Une autre option serait de se tourner vers le championnat du monde Superbike. « Nous sommes toujours à l’écoute pour le Superbike, même si l’idée est de rester en MotoGP », indique son manager. « Le Superbike est une excellente alternative, même si Aprilia et KTM sont les seules solutions pour rester en MotoGP. » La piste KTM n’est plus à exclure, alors que le constructeur autrichien pourrait perdre Pol Espargaro.

Ducati a fait savoir que si Danilo Petrucci voulait rester dans ses rangs, une place pouvait lui être trouvée en Superbike. Des paroles mais aucun contrat de proposé, rétorque Alberto Vergani. « Pour le moment il n’y a pas d’offre de Ducati, mais une hypothèse. Il n’y a pas non plus d’offre en MotoGP. Attendons de voir ce qui sera sur la table pour l’avenir afin de comprendre comment bouger. »

Espargaro : « Petrucci a été sous-évalué »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de