Vers des saisons à 22 Grands Prix



Des saisons à 22 Grands Prix/an avec un système de rotation dans la péninsule ibérique : voici la configuration vers laquelle tend le championnat du monde MotoGP d’ici à quelques années. 

Il y avait 16 Grands Prix au programme du championnat du monde de vitesse moto 2002, première année de l’introduction de la série MotoGP. Combien d’étapes figureront au calendrier vingt ans plus tard, en 2022 ?

Le contrat passé entre Dorna Sports (promoteur du championnat), la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) et les constructeurs indique qu’entre 2022 et 2026, la limite sera de 22 Grands Prix par saison. Ce sont 2 de plus qu’actuellement, et la Dorna compte bien atteindre cette limite de 22 courses.

Plus de Grands Prix, donc plus de coûts pour les équipes. Le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta, a récemment expliqué à Gpone qu’un extra sera payé « à tout le monde, aux constructeurs mais aussi à tous les teams de toutes les catégories ».

Quelles seront les nouvelles destinations au calendrier ? « Je sais déjà quels seront les nouveaux GPet où ils se dérouleront, mais je ne peux pas le dire tant que les négociations ne sont pas finies », répond-il. Il donne toutefois des pistes géographiques : « Nous irons probablement plus à l’Est, parce que nous devons rouler dans ces pays très stratégiques pour les constructeurs et les teams. » On sait déjà que l’Indonésie est censée figurer au calendrier dès 2021.

L’ambition de visiter plus de pays affectera ce qui est aujourd’hui la principale destination du championnat : l’Espagne. « Tout le monde me dit être content d’avoir quatre GP en Espagne, mais nous ne pouvons pas rester dans cette position », indique Carmelo Ezpeleta. D’autant plus qu’avec l’arrivée prévue de Portimão, cela ferait 5 Grands Prix dans la péninsule ibérique. Il va falloir diversifier.

Un système de rotation va être mis en place : tous les circuits actuels (Aragon, Barcelone, Jerez, Valence et bientôt Portimão) resteront, mais pas tous les ans. Chaque année, la péninsule ibérique accueillera 3 Grands Prix, et les destinations changeront à chaque saison. Le but est que sur 5 ans, chaque circuit reçoive la visite du MotoGP au moins 3 fois.

« C’est le plan, confirme Carmelo Ezpeleta. Ensuite, si une ne négociation en cours n’aboutit pas, alors nous ferons une course de plus en Espagne. » En clair : les circuits de la péninsule ibérique non-utilisés au cours d’une saison serviront de « réserve », au cas où il y ait un problème avec un autre Grand Prix.

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Lettre ouverte de Carmelo Ezpeleta (Dorna)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Vers des saisons à 22 Grands Prix […]

[…] du monde MotoGP prévoit d’atteindre un rythme de 22 courses par saison – ce sera possible à partir de 2022, et c’est le souhait de la Dorna. Plusieurs destinations (Hongrie, Indonésie, […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store