Viñales de retour ? Il explique pourquoi



Ne pas trop toucher à la moto, s’efforcer de « comprendre comment la piloter » et s’inspirer de Fabio Quartararo : voilà les trois éléments mis en avant par Maverick Viñales après ses récents bons résultats.

La saison 2019 de Maverick Viñales a mis du temps à décoller. Après les sept premières courses, il ne comptait qu’un podium, aucune pole, trois abandons (dont deux où il a été percuté par un autre pilote) et n’était que 11e du championnat.

Petit à petit, on l’a vu retrouver des sensations et de la régularité. Ça s’est concrétisé ces dernières semaines : après avoir mené une bonne partie du Grand Prix d’Australie avant de chuter dans le dernier tour (vidéo ici), il a dominé de A à Z celui de Malaisie, remportant sa deuxième victoire de l’année. Sur les huit dernières courses, il compte sept résultats dans le top-5 dont quatre podiums.

À plusieurs reprises, on a eu la sensation qu’il ne manquait pas grand chose à l’Espagnol : il partait mal, revenait fort mais avait toujours un petit écart par rapport aux leaders. « Il y a eu beaucoup de courses où nous étions à une seconde du vainqueur et je ne pouvais pas attaquer. C’était un peu frustrant, car je sentais que j’avais beaucoup de potentiel pour les dix derniers tours et je ne pouvais pas pousser. »

D’où vient alors ce récent déclic ? « C’est en continuant avec la même moto et en essayant de comprendre comment la piloter, commment la pousser au maximum avec l’électronique. Essayer de faire plus corps avec la moto, de faire un, c’était le plus important. Garder la vitesse en virage et tirer le maximum des forces de la Yamaha.

Quand tu travailles sur une moto d’usine, tu dois essayer beaucoup de choses pendant la saison pour développer la moto, donc c’est toujours compliqué d’avoir la même moto et d’essayer de progresser. Après la mi-saison j’ai gardé la même moto et essayé de m’améliorer. Même s’il y avait de nouvelles pièces, j’ai gardé la même moto et essayé d’être au meilleur niveau. C’es pourquoi nous y arrivons, nous avons mieux compris la moto. »

Maverick Viñales reconnaît aussi que le fait d’avoir Fabio Quartararo régulièrement devant lui l’a boosté. « Je pense qu’avoir une Yamaha devant est toujours bien, car tu comprends comment la piloter et comment progresser. Fabio s’adapte très bien à la moto donc il peut pousser très fort, en particulier sur un tour. »

Le succès obtenu à Sepang a permis au pilote Yamaha de s’emparer de la 3e place du championnat, avec 7 points d’avance sur Alex Rins. À Valence, son objectif sera de conserver cette position et ainsi finir sur le podium du classement général MotoGP.

Classement MotoGP après Sepang (18/19) : 1. Marquez 395, 2. Dovizioso 256 (-139), 3. Viñales 201 (-194), 4. Rins 194 (-201), 5. Petrucci 176 (-219), 6. Quartararo 172 (-223), 7. Rossi 166 (-229), 8. Jack Miller 149 (-246), 9. Crutchlow 133 (-262), 10. Morbidelli 115 (-280)… Classement complet ici

Avant de penser à 2021, Viñales laisse une chance à Yamaha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Miranda

❤ ❤ ❤ Rencontres Sexe En Ligne! >>> http://sexy24.xyz ❤ ❤ ❤

[…] Viñales de retour ? Il explique pourquoi […]