Viñales et la psychologie, Morbidelli mal récompensé par Yamaha : Lorenzo répond à ses fans



Qu’est-ce que Jorge Lorenzo pense du cas Maverick Viñales, du traitement réservé par Yamaha à Franco Morbidelli ou encore de la situation de Honda en MotoGP ? Le Majorquin s’est livré à une petite demi-heure de questions/réponses sur son canal Youtube. Nous avons sélectionné et traduit les passages relatifs à la saison 2021. Voici l’analyse du quintuple champion du monde.

Franco Morbidelli et le manque d’évolutions sur sa Yamaha YZR-M1 :
« Je crois que Yamaha ne traite pas Morbidelli de la meilleure manière, car il a été vice-champion du monde l’an dernier. Ducati donne pratiquement la même moto aux quatre pilotes, et Yamaha ne le fait pas avec Franco. »

« En partant de là, je crois que Franco devrait exiger à Yamaha le même traitement (que les autres), et il fait bien de ‘menacer’ en disant qu’il commence à parler avec d’autres marques, ou que d’autres s’intéressent à lui. Mais une fois qu’il met le casque, il doit se concentrer, tirer le maximum de ce qu’il a et montrer aux gens de Yamaha qu’ils se trompent. »

Les hauts et bas de Maverick Viñales :
« Viñales est jeune, il se sortira de là et regagnera des courses. Ce qui est clair est qu’il a deux handicaps qui le limitent beaucoup. Le premier, ce sont les départs sur lesquels il doit sérieusement travailler pour progresser. Ensuite, les hauts et bas émotionnels. Il doit être bien plus stable, car au final il y aura toujours des choses qui n’iront pas : la Yamaha n’ira pas bien sur certains circuits, sur d’autres ce sera lui qui n’arrivera pas à être rapide, il y aura des chutes, des blessures… C’est là où émotionnellement tu dois être stable, toujours penser positif et marquer le plus de points possibles sans excuses, sans dire que tout est un désastre. »

« Il devrait travailler, je ne sais pas, en allant voir un psychologue du sport. Ce n’est pas une honte que d’y aller, je l’ai fait à certaines occasions. Ou avoir un guide qui lui montre un peu le chemin. Mais là il doit faire quelque chose car ça fait pas mal d’années que l’histoire se répète. »

Honda et la Marquez-dépendance :
« Depuis qu’il est arrivé en 2013, Marc a tout donné à Honda et Honda lui doit beaucoup. Les 5-6 derniers titres, il les a pratiquement gagnés lui. La Honda était une bonne moto, compétitive, mais sans Marc, Honda n’aurait pas obtenu les titres. Mais ça a aussi eu du négatif : Marc a un pilotage tellement caractéristique, agressif, extrême, différent des autres, que suivre sa trajectoire pour l’évolution de la moto a eu des conséquences, à savoir que les autres ne peuvent pas piloter cette moto faite pour Marc. »

« Je crois que Honda ne veut pas dépendre de Marc toute la vie, et viendra le moment où il devra se retirer. Je crois qu’ils pensent à essayer de suivre une autre voie d’évolution de la moto, pour que les autres soient aussi à l’aise avec et se battent pour gagner des courses, comme (Gigi) Dall’Igna l’a fait avec Ducati. »

Joan Mir et la défense du titre :
« Joan Mir mérite complètement son titre de champion du monde MotoGP 2020. Il a été le plus régulier, toujours très rapide même s’il a gagné peu de courses. C’était sa deuxième année en MotoGP, il a super bien fait et sera toujours reconnu comme champion, indépendamment de la présence de Marc. »

« C’est clair qu’avoir Marquez en piste augmente le niveau de compétitivité, tu dois être plus rapide pour gagner plus de courses. Ça va être comme ça cette année dès que Marc aura récupéré, mais Joan est un grand pilote. Je ne sais pas s’il gagnera le titre, mais à la fin de l’année ce sera un pilote encore meilleur. »

Les regroupements en Moto3 pendant les essais :
« La Moto3 est une catégorie très spéciale où l’aspiration est fondamentale. Les pilotes peuvent parfois gagner plus d’une demi-seconde au tour en prenant l’aspiration, et l’avantage est tellement grand que les pilotes s’y risquent même en sachant qu’ils peuvent être sanctionnés. D’après moi, la seule chose à faire est d’augmenter les sanctions, et que la punition reçue soit bien plus grande que le risque pris à le faire. »

On vous fait gagner… le casque de Fabio Quartararo !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
1 mois il y a

gay dating louisiana

Viñales et la psychologie, Morbidelli mal récompensé par Yamaha : Lorenzo répond à ses fans – GP Inside

22 jours il y a

gay chat rooms phoenix

Viñales et la psychologie, Morbidelli mal récompensé par Yamaha : Lorenzo répond à ses fans – GP Inside