Viñales peut désormais finir 2021 chez Aprilia



Libre de tout contrat, Maverick Viñales est en mesure d’arriver chez Aprilia plus tôt que prévu : dès à présent, et non pas en 2022 comme initialement signé.

Maverick Viñales ne terminera pas la saison 2021 de MotoGP chez Yamaha, mais cela ne veut pas dire qu’il passera les sept Grands Prix restants chez lui. Licencié par le constructeur japonais après les événements du Grand Prix de Styrie, il n’est plus sous contrat avec personne, et peut donc accepter les offres qui se présenteront à lui.

Le directeur général de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, le dit explicitement dans le communiqué révélant la rupture entre les deux parties : « Cette séparation prématurée donnera la possibilité au pilote d’être libre de suivre la direction future qu’il a choisie. » Et cette direction future s’appelle Aprilia.

Après Suzuki (2015-2016) et Yamaha (2017-2021), Maverick Viñales va connaître son troisième constructeur depuis son arrivée dans la catégorie reine. Son aventure avec la firme de Noale, annoncée lundi dernier, doit débuter en 2022. Mais elle peut maintenant prendre quelques mois d’avance, si Aprilia en décide et que le pilote catalan suit le mouvement. Cela peut même se faire dès le prochain Grand Prix, celui de Grande-Bretagne, prévu le week-end du 29 août.

Dès lors, deux scénarios sont possibles.

Le premier : Aprilia écarte Lorenzo Savadori au profit de Maverick Viñales, qui récupérerait simplement son allocation moteurs. Procéder de la sorte est possible, bien que peu correct. L’Italien perdra son guidon de titulaire à la fin de l’année mais « restera dans la famille Aprilia », a promis le PDG, Massimo Rivola.

Le second, plus probable : Aprilia offre des wild-cards (invitations à participer à une course) à Maverick Viñales. Les avantages concessions dont bénéficie le constructeur italien lui permet de pouvoir monter jusqu’à six wild-cards, alors que sept Grands Prix restent à disputer. Autant dire que le désormais ex-pilote Yamaha peut quasiment finir toute la saison sur la RS-GP sans avoir besoin de remplacer Lorenzo Savadori. Mais cela implique d’aligner trois motos au lieu de deux, ce qui n’est pas la même histoire en termes de coûts.

Espargaro, artisan de l’arrivée de Viñales chez Aprilia

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Viñales peut désormais finir 2021 chez Aprilia […]