Viñales : « Presque impossible de gagner le championnat »



Relégué à 100 points de Marc Marquez après sept Grands Prix, Maverick Viñales dit renoncer à la course au titre, et a déjà « un oeil sur la prochaine saison ».

Emporté par Jorge Lorenzo dans la chute collective du Grand Prix de Catalogne, Maverick Viñales a connu son troisième résultat blanc de l’année. Il avait déjà été mis à terre par Franco Morbidelli en Argentine, puis par Francesco Bagnaia en France. En combinant ces faits de course à des résultats parfois décevants (un seul podium en 2019), l’addition est salée pour lui.

Il pointe en effet avant-dernier pilote Yamaha au classement, avec 40 points marqués et à 100 longueurs de Marc Marquez. Dans ces conditions et au regard du contexte – la M1 est moins performante que la Ducati GP19 et la Honda RC213V –, difficile de croire au sacre de champion du monde. « Le championnat est malheureusement en train de nous échapper et c’est presque impossible de le gagner », reconnaît-il.

Déjà un regard sur 2020

Cette déclaration n’est pas à prendre à la légère, car elle émane d’un communiqué officiel du clan Yamaha, où tout est normalement fait pour se mettre en valeur. L’Espagnol énonce d’ailleurs son nouvel objectif pour 2019 : « terminer la saison avec autant de podiums que possible, avec un oeil sur le futur et 2020. »

Le futur proche, c’est ce week-end à Assen. Maverick Viñales y arrive « très motivé » après avoir dominé le test post-Gp de Barcelone, « très positif pour nous, car il a confirmé les bonnes sensations que j’avais lors du dernier Grand Prix. Je pense que nous avions notre meilleur set-up de la saison, comme démontré avant l’accident. J’ai vraiment hâte de monter sur la M1 pour confirmer qu’elle marche bien et que nous pouvons être compétitifs ».

Une Yamaha généralement rapide aux Pays-Bas, puisqu’elle y a gagné 9 fois depuis le passage au MotoGP en 2002. Maverick Viñales compte lui deux victoires à Assen, en 125cc (2011) et Moto3 (2012). Il faut rajouter à cela trois autres podiums, dont un obtenu en MotoGp l’an dernier (3e).

Test Barcelone : Viñales termine au top

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
fred-bear

3 fois éjecté par un concurrent optimiste ça fait beaucoup. C’est dommage il mérite bien mieux que ca

[…] Viñales : « Presque impossible de gagner le championnat » […]

[…] En effet, le pilote Repsol Honda a devancé la totalité de ses adversaires directs dans la course au titre : Andrea Dovizioso (4e), Danilo Petrucci (6e), Alex Rins (DNF) et Valentino Rossi (DNF). Seul Maverick Viñales lui reprend 5 petits points, mais cela ne change pas grand chose car l’écart passe de 100 à 95 points. Avant le départ, Maverick Viñales avouait d’ailleurs qu’il sera « presque impossible de remporter le championnat » (lire ici). […]