Viñales prévient : Ducati sera redoutable, surtout avec Miller



Maverick Viñales s’attend à ce que les pilotes Ducati lui posent des difficultés en 2021. Comment les battre ? En solutionnant les problèmes de puissance rencontrés par Yamaha.

« Chers Rois mages, Pour cette année 2021 je vous demande de m’envoyer la meilleure moto Yamaha de l’histoire. Bien à vous. » La carte écrite par Maverick Viñales pendant l’Épiphanie (début janvier) est une plaisanterie, sans vraiment en être une. Car l’Espagnol n’a eu de cesse de le répéter au cours de la saison dernière : impossible d’être compétitif avec la moto dont il disposait.

Frappé d’irrégularité en 2020, il a connu, de son propre aveu, une saison « totalement désastreuse », que seule une victoire au Grand Prix d’Émilie-Romagne a sauvé. Sa sixième place finale au championnat constitue son pire résultat depuis sa première année en MotoGP, en 2015. Cette contre-performance, Maverick l’attribue en grande partie à sa M1, critiquée tant pour son déficit de puissance que pour les problèmes de grip dont elle souffre. « Pour le bien de Yamaha, j’espère qu’ils changeront la moto. Nous sommes au milieu du chaos »constatait-il en novembre dernier.

Le gel du développement moteur, décidé en raison de la crise sanitaire, n’arrange pas ses affaires. Mais Yamaha peut quand même travailler sur d’autres éléments, et il faut espérer pour l’Espagnol que cela va porter ses fruits. Autrement, il lui sera à nouveau difficile de lutter avec les meilleurs chaque week-end.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, interrogé par Moto.it (synthèse de l’entretien ci-dessous), il désigne les pilotes Ducati comme étant les plus à craindre en 2021 : la Desmosedici est la machine la plus puissante du plateau, et « ça a toujours été très difficile de les battre ». Il poursuit en citant le nouveau pilote officiel des Rouges, Jack Miller, qui a terminé 2020 sur deux podiums consécutifs.

Une vraie trêve hivernale : « À dire vrai, j’ai surtout pensé à prendre du recul et me relaxer. Le championnat du monde 2020 a été long et très dense, et ma priorité était de récupérer. Bien sûr, j’ai pu rouler et m’entraîner, mais j’ai bien profité de ce repos.

2021, objectif victoire : « (L’objectif est) l’objectif maximal, il n’y a pas d’autre mot que celui-là. Je me sens plus rapide chaque année que je monte sur la MotoGP. Je connais maintenant très bien l’équipe et la moto, et je ne me suis jamais senti autant en forme. Je ferai tout mon possible pour que 2021 soit ma meilleure saison. »

Le moteur, talon d’Achille de Yamaha en 2020 : « Le grand problème était le moteur. Après les casses du début de saison nous avons dû renoncer à beaucoup de puissance. À Jerez nous avons été très compétitifs sur les deux premières courses de la saison, nous aurions pu nous battre pour la victoire. Le problème est que nous avons dû faire 14 courses avec deux moteurs, ce qui nous a obligé à renoncer à beaucoup de puissance. À partir de là, se battre contre les autres a été très difficile. »

Les Ducatistes, les plus à craindre : « Sincèrement, je crois que les plus grandes difficultés viendront de chez Ducati. Ça a toujours été très difficile de les battre quand j’ai lutté contre. Je crois que Miller sera la vraie surprise cette année. »

Fabio Quartararo, nouveau coéquipier : « Je m’entends très bien, nous avons passé beaucoup de temps ensemble (en 2020) et nous nous sommes amusés. C’est une bonne relation, nous sommes deux jeunes pilotes et nous avons beaucoup de choses en commun. Et je crois que ce sera aussi bien pour Yamaha. »

Des avis différents sur la M1 : « C’est vrai que nous avons eu ce problème dans le passé. Et sincèrement, il est trop tôt pour dire si avec Fabio nous serons dans la même situation, ou si nous irons dans la même direction avec le développement. Dans tous les cas, je crois que ce sera un problème de Yamaha ; les pilotes, nous ne pouvons pas faire autre chose que penser à tirer le meilleur du matériel dont nous disposons. »

[Réseaux] La Yamaha Monster Energy 2021 est (presque) là

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de