Viñales « profite des vacances » et pensera à 2022 plus tard



Maverick Viñales assure que le sujet de son futur en MotoGP n’est pas à l’ordre du jour durant la trêve estivale. Sans guidon pour 2022 après sa rupture avec Yamaha, il pense seulement à ses vacances. « Ça a été une première partie de saison assez dure et je veux profiter avec la famille. »

Deuxième du dernier Grand Prix des Pays-Bas, actuel sixième du championnat, Maverick Viñales changera de box à la fin de la saison en cours. Pilote officiel Yamaha depuis 2017, il a décidé de se séparer des Bleus plus tôt que prévu, fin 2021 au lieu de 2022. L’annonce est tombée fin juin, inscrivant son nom sur la liste des pilotes en quête d’un guidon pour l’an prochain.

Que fera-t-il en 2022 ? « Je veux prendre ça avec calme », a-t-il expliqué mi-juillet, alors qu’il était de passage pour un entraînement au circuit de Barcelone-Catalogne. Et quand il dit « avec calme », comprenez : c’est la trêve estivale, je veux passer du temps avec ma famille et profiter de la pause pour me ressourcer. Le reste, on verra plus tard.

« Je me suis seulement centré sur les vacances, profiter de l’été et revenir le plus fort possible. Je n’ai à aucun moment pensé à 2022, car ça n’a pas de sens. Je sais où je peux arriver et je dois chercher la manière, je dois chercher mon chemin. Je ne cherche pas un entourage différent, je cherche de la confiance. (…) Le sujet de mon futur est arrêté, je veux profiter des vacances. Ça a été une première partie de saison assez dure et je veux profiter avec la famille. »

Plusieurs pistes seront à explorer à partir du mois d’août. La première, et la plus probable d’après nos informations, concerne Aprilia. « Aprilia a beaucoup progressé avec Aleix (Espargaro) », a-t-il reconnu. La deuxième, avancée par Catalunya Radio, est une arrivée sur une Ducati via l’équipe VR46, aux côtés de Luca Marini. La troisième comprend une année sabbatique en 2022 (« ce ne serait pas la meilleure option », concède-t-il), pour revenir en 2023.

« La Yamaha est faite pour le pilotage de Lorenzo ou Quartararo, Maverick a besoin de plus de rigidité »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Viñales « profite des vacances » et pensera à 2022 plus tard […]