Voilà à quoi ressemblerait le nouveau calendrier 2020



Reconfiguré par l’épidémie de coronavirus, le calendrier du championnat du monde de vitesse moto 2020 irait de juillet à novembre, avec une douzaine de courses disputées en Europe. Des modifications ne sont pas à exclure, conditionnées par l’évolution de la situation sanitaire.

La nouvelle version du calendrier de la saison 2020 de MotoGP devrait être publiée dans les prochains jours. La Dorna y travaille au quotidien et plusieurs informations ont déjà été communiquées.

Les Grands Prix vont vraisemblablement repartir le 19 juillet à Jerez de la Frontera (Espagne), où les pilotes resteront ensuite pour rouler à nouveau le 26 juillet. Le scénario de courses doublées d’un week-end à l’autre se répétera ensuite sur d’autres pistes. Le tout sera encadré par un protocole sanitaire strict, avec un paddock réduit à moins de 1.500 personnes, des mesures barrières et des tests au coronavirus pour tous.

L’idée est d’essayer de suivre le calendrier européen initialement à partir du mois d’août, en essayant de doubler certaines épreuves afin d’augmenter le nombre de courses disputées dans l’année. D’après les informations recueillies jusqu’à présent, les dernières données par la presse italienne, voici une version de ce qui pourrait être bientôt dévoilé par les organisateurs :

Calendrier 2020 (hypothétique) :
19 juillet : Jerez (Espagne)
26 juillet : Jerez (Espagne)
9 août : Brno (République-Tchèque)
16 août : Spielberg (Autriche)
23 août : Spielberg (Autriche)
6 septembre : Misano (Saint-Marin)
13 septembre : Misano (Saint-Marin)
27 septembre : Aragon (Espagne)
4 octobre : Aragon (Espagne)
11 octobre : Barcelone (Espagne)
25 octobre : Valence (Espagne)
1er novembre : Valence (Espagne)

Quid du Grand Prix de France ? L’événement fait partie des choses qui doivent encore être tranchées. Les organisateurs, Claude Michy en tête, travaillent afin d’obtenir les autorisations nécessaires pour rouler au Mans, vraisemblablement en octobre. L’épreuve pourrait alors prendre place le 11 octobre, ce qui décalerait d’une semaine le rendez-vous de Barcelone.

La version qui sera dévoilée par la Dorna ne sera pas définitive, en raison de l’incertitude de l’évolution de la situation sanitaire. Il va également falloir attendre avant de savoir s’il sera possible de rouler en Asie et en Amérique. Cela dépendra de plusieurs éléments, comme les autorisations gouvernementales et le fait de pouvoir accueillir des spectateurs. À Sepang, on espère que la situation continue à s’améliorer, afin de pouvoir organiser un Grand Prix de Malaisie. S’ils sont possibles, alors les Grands Prix hors d’Europe auraient lieu de novembre à décembre.

La reconfiguration des championnats MotoE et Red Bull MotoGP Rookies Cup reste aussi à définir. Les organisateurs ont affirmé à plusieurs reprises leur volonté de mener à bien les compétitions.

Le GP de France pourrait avoir lieu en octobre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Voilà à quoi ressemblerait le nouveau calendrier 2020 […]

[…] tous très envie de commencer et nous sommes très proches de le faire. » Le reste correspond aux informations déjà connues, à savoir que « la saison devrait avoir entre 12 et 13 courses. Pour […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store