WSBK Qatar : enjeux de la finale !



La grande finale des championnats de la filière World Superbike se déroule ce week-end à Losail (Qatar). Il y a encore une couronne de champion à décerner, et des enjeux dans les trois catégories.

Superbike :
Le titre est joué (Jonathan Rea), la place de vice-champion aussi (Alvaro Bautista). En revanche, tout reste à faire pour le gain de la troisième place entre Alex Lowes (3e), Michael van der Mark (4e) et Toprak Razgatlioglu.

Le trio se tient en 6 points : Alex Lowes en a 1 d’avance sur Michael van der Mark, et 6 sur Toprak Razgatlioglu. Ce-dernier, malgré son classement, inférieur, est le favori si on s’en tient aux derniers résultats. Le podium final reviendra au plus rapide… et à celui qui ne fera pas d’erreur pendant le week-end.

Un autre intérêt ? Loris Baz. Le Français, qui a débuté la saison en cours d’année, est remonté à la 12e place. Il peut encore terminer 10e, s’il arrive à combler le retard qu’il a sur Sandro Cortese (11e à 8 points) et Jordi Torres (10e à 14 points).

WSBK – Classement après San Juan (12/13) : 1. Rea 601, 2. Bautista 460, 3. Lowes 305, 4. Van der Mark 304, 5. Razgatlioglu 299, 6. Haslam 257, 7. Davies 249, 8. Sykes 219, 9. Melandri 173, 10. Torres 132, 11. Cortese 126, 12. Baz 118…

Supersport :
Qui va être sacré champion du monde ? Suspense total dans le combat entre les deux coéquipiers, Randy Krummenacher et Federico Caricasulo, séparés de 8 points. La tension est à son comble chez Bardahl Yamaha, le Suisse ayant même accusé son équipe de favoriser son adversaire italien. À 22 points de Randy Krummenacher, Jules Cluzel a encore une infime chance d’être titré.

Chez les autres tricolores, Lucas Mahias a sa 4e place assuré. Corentin Perolari (9e) peut encore mathématiquement terminer 5e, mais son objectif sera surtout de doubler Isaac Viñales (8e à égalité), et pourquoi pas Thomas Gradinger (7e à 5 points). Jules Danilo (13e) est lui à la lutte avec le Belge Loris Cresson (12e, 5 points devant).

Supersport – Classement après San Juan (11/12) : 1. Krummenacher 202, 2. Caricasulo 194 (-8), 3. Cluzel 180 (-22), 4. Mahias 143 (-59), 5. Okubo 97 (-105)… 9. Corentin Perolari 81 (-121), 13. Jules Danilo 36 (-166)…

Supersport 300 :
La couronne est déjà sur la tête de Manuel Gonzalez , mais qui sera son dauphin ? Avant la finale, l’Espagnole Ana Carrasco et le Nérlandais Scott Deroue sont à égalité. Le Français Andy Verdoïa a également ses chances, car il est classé 4e à 17 longueurs des deux pilotes.

Supersport 300 – Classement après Magny-Cours (9/10) : 1. Gonzalez 148, 2. Carrasco 106 (-42), 3. Deroue 106 (-42), 4. Verdoïa 89 (-59), 5. Steeman 69 (-79)…

WSBK Qatar : programme/horaires !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de