Xaus : « Si Zarco veut la Ducati officielle, il doit la mériter »



« Nous donnons à Zarco ce dont il a besoin, je pense qu’il peut faire de bonnes choses avec nous. » Johann Zarco (Hublot Reale Avintia Racing)

Johann Zarco a vécu son premier Grand Prix avec Ducati à Jerez de la Frontera. Parti 18e après des qualifications compliquées, le Français a terminé 11e. Il espérait être plus rapide, mais dit avoir « compris beaucoup de choses » qui vont lui servir pour la suite. Une suite qui aura lieu dès ce vendredi, début du Grand Prix d’Andalousie.

‘Jojo’ l’a dit à ses débuts, il a besoin de temps pour bien connaître la machine et commencer à en « trouver les limites ». Mais il est également pressé d’obtenir de bons résultats, car Ducati procédera bientôt à ses recrutements pour 2021 ; or, il se verrait bien dans l’équipe officielle ou le team satellite Pramac, ce qui lui permettrait de disposer d’une moto plus récente (GP20).

Le directeur sportif de son équipe actuelle, Ruben Xaus, a son avis sur la question : il doit faire ses preuves en piste. « Zarco essaiera évidemment de passer dans le officiel. Je pense qu’il a sous-estimé ses rivaux, disait-il à Sky Sport après les essais, il l’a dit publiquement, il pensait que c’était plus facile et au lieu de cela on a vu où il a fini. Tout le monde l’a soutenu chez Ducati. Tout le monde ici est très fort, s’il veut cette moto il doit la mériter. Et il doit mériter la nôtre aussi. Bagnaia est jeune et italien, Miller démontre qu’il mérite (la Ducati officielle). On parle beaucoup ici, mais si vous ne gagnez pas vous n’êtes personne. Celui qui commande, c’est celui qui est devant. »

Pour l’heure, le point a été marqué par Francesco Bagnaia, qualifié 4e et arrivé 7e du Grand Prix d’Espagne. Johann Zarco aura quelques autres tentatives, puisque Ducati a fait savoir que les négociations pour 2021 reprendraient après le Grand Prix de Styrie, le 23 août.

De son côté, le team Reale Avintia Racing souhaite conserver le pilote français en 2021. Et après quelques journées de travail, Ruben Xaus commence à cerner Johann Zarco : « C’est un pilote qui veut être chouchouté. On parle de pilotes qui roulent à 300 km/h, qui jouent sur les dixièmes. Si vous avez la tête lucide, c’est beaucoup plus facile. Zarco est très sensible, il analyse très bien les situations, il a un calme extrême le week-end. Quand les choses ne vont pas bien, il a évidemment plus de pression. Nous lui donnons ce dont il a besoin, je pense qu’il peut faire de bonnes choses avec nous. »

Ducati garde un oeil sur Zarco pour la Ducati officielle

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Xaus : « Si Zarco veut la Ducati officielle, il doit la mériter » […]