Yamaha et VR46, retrouvailles possibles en MotoGP



Actuellement engagée avec Ducati, la VR46 pourrait, dans quelques saisons, prendre le rôle d’équipe satellite de Yamaha en MotoGP.

L’équipe VR46 vit en 2022 sa première saison MotoGP en tant qu’équipe à part entière. Elle avait mis un pied dans la catégorie reine en 2021, occupant la moitié du box d’Esponsorama Racing en sponsorisant Luca Marini. Elle a aujourd’hui le garage entier du Mooney VR46 Racing Team, où elle fait rouler Marco Bezzecchi et Luca Marini sur des Ducati.

Le contrat signé par VR46 avec Dorna Sports implique un engagement en championnat du monde MotoGP jusqu’à (au moins) 2026. Quant à l’accord passé avec Ducati, il prévoit une collaboration jusqu’à fin 2024. Mais en coulisses, un nouveau projet pourrait bientôt pointer le bout de son nez.

Le constructeur japonais Yamaha sera sans structure satellite en 2023, après que le team RNF ait décidé de changer de camp et rejoindre Aprilia. Seules deux Yamaha YZR-M1, celles de l’équipe officielle Monster Energy Yamaha MotoGP, seront en piste l’an prochain. Mais la firme d’Iwata espère bien retrouver prochainement un total de quatre machines. C’est aussi le souhait de la Dorna, qui souhaite que chaque marque dispose d’au moins quatre motos sur la grille.

Or, la VR46 entretient d’étroites relations avec Yamaha. D’abord parce qu’elle a longtemps fait rouler son leader, Valentino Rossi, en MotoGP : de 2004 à 2010, puis de 2013 à 2021. Ensuite parce que les deux entités collaborent en Moto2, avec le Yamaha VR46 Master Camp Team, où évoluent aujourd’hui Manuel Gonzalez et Keminth Kubo.

Il se dit dans le paddock que cet ensemble d’éléments pourrait permettre une future union de Yamaha avec la structure VR46, qui prendrait la place d’équipe satellite du constructeur japonais en MotoGP. La boucle serait bouclée pour les deux parties. Et d’après ce qu’a pu apprendre GP-Inside, cela pourrait se faire non pas en 2025, mais dès 2024, après séparation du team de Valentino Rossi avec Ducati.

Cela expliquerait aussi en partie pourquoi Celestino Vietti resterait en Moto2 en 2023. Le leader du championnat du monde Moto2 patienterait un an de plus en catégorie intermédiaire, afin de faire le grand saut en MotoGP sur une Yamaha de l’équipe VR46. Cette-dernière n’a pour l’instant pas de place en catégorie reine, Luca Marini et Marco Bezzecchi étant partis pour être prolongés au Mooney VR46 Racing Team. L’autre scénario sur la table est que Celestino Vietti intègre la classe MotoGP sur une Aprilia RNF.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Yamaha et VR46, retrouvailles possibles en MotoGP […]