Yamaha s’intéresse à Celestino Vietti



Celestino Vietti fait partie des « pilotes intéressants » sur lesquels Yamaha garde un œil pour son mercato MotoGP 2023.

Celestino Vietti est dans le meilleur moment de sa (jeune) carrière. Vainqueur des Grands Prix du Qatar puis d’Argentine, monté sur quatre des six premiers podiums de la saison, l’Italien n’est pour l’instant pas descendu du trône du championnat du monde Moto2 2022 depuis le. Sa vitesse et sa régularité en font un prétendant légitime au titre, lui qui compte aujourd’hui 19 points d’avance sur son dauphin, Ai Ogura.

Être devant en Moto2 est le meilleur moyen de s’ouvrir les portes du MotoGP. Depuis 2017, les deux premiers du championnat ont toujours accédé à la catégorie reine l’année suivante. Cette statistique ne vaut pas loi, mais à l’heure des négociations, le nom de Celestino Vietti commence à apparaître sur la liste des candidats à un passage en MotoGP en 2023.

Chez Yamaha, on suit le dossier de près. Parce que les résultats de l’Italien en font un homme à suivre. Parce qu’il est membre de la VR46 Riders Academy, avec qui le constructeur japonais entretient d’étroites relations. Et parce que la conjoncture pourrait aligner les astres qui doivent l’être.

Étant à la VR46, Celestino Vietti pourrait naturellement aspirer à rejoindre le Mooney VR46 Racing Team, dont il porte les couleurs en Moto2. Seulement, l’équipe détenue par Valentino Rossi a déjà dans ses rangs Luca Marini et Marco Bezzecchi, et il est difficile de les imaginer écartés en 2023.

Si le leader du mondial Moto2 doit aller en MotoGP, il lui faudra peut-être trouver refuge ailleurs. Et le patron de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, en a bien conscience. « Vietti pourrait être considéré par l’équipe Mooney VR46. Je ne sais pas s’ils ont une place dans l’équipe pour lui, puisqu’ils ont Luca Marini et Marco Bezzecchi ; il pourrait être difficile pour VR46 de trouver une place pour Vietti », fait-il remarquer dans Speedweek. Avant de confirmer qu’« il est définitivement l’un des pilotes intéressants (pour Yamaha) ».

« Intéressant », oui, mais à placer où ? Pas dans l’équipe officielle Monster Energy. Lin Jarvis a plutôt dans l’idée de diriger Celestino Vietti vers le team satellite WithU Yamaha RNF, si la collaboration entre la marque japonaise et l’équipe malaisienne se poursuit. Personne n’a encore signé chez RNF. Et les échos reçus par GP-Inside ces derniers jours indiquent que la prolongation d’Andrea Dovizioso et de Darryn Binder, tous deux en poste aujourd’hui, est loin d’être gagnée.

Les difficultés de Dovizioso mettent son futur en question

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires