Zarco, Bradl, Nakagami… Les options de Honda sans Lorenzo



Donner sa chance à Johann Zarco ? Ou plutôt à Stefan Bradl ? Faire monter en grade Takaaki Nakagami ? Voici les principales options dont dispose Honda en cas de départ de Jorge Lorenzo fin 2019.

Il n’est pas ici question de discuter du futur de Jorge Lorenzo, qui a déjà été discuté dans bien d’autres articles. Pour résumer la situation, les raisons qui pousseraient le Majorquin à douter de sa saison 2020 sont multiples, mais concernant principalement ses mauvais résultats, son adaptation difficile à la Honda et les blessures dont il a été victime.

Jorge Lorenzo répète qu’il va continuer, qu’il ira au bout de son contrat. Mais les doutes qui entourent sa situation persistent. Les relations avec Honda ne sont pas au mieux, même si le constructeur assure que si le contrat doit être rompu, cela viendra du pilote. Vers qui se tourner si cela arrive ?

– Johann Zarco : C’est l’option la plus discutée et médiatisée, et ce depuis près de deux mois – depuis l’annonce de la fin de l’aventure KTM. Le tricolore avait été approché par Honda en 2018. Il présentait alors un intérêt et, même si on le suppose désormais moindre, il existe toujours. Le double-champion du monde Moto2 n’a pas perdu son talent, ni sa motivation. Reste à savoir s’il s’adapterait bien à la Honda. Une offre pour être pilote d’essais Yamaha vient également de lui être proposée.

En savoir plus à ce sujet :

2020, Zarco-Honda : quelques éclaircissements

Mais comme le team-manager du Repsol Honda Team, Alberto Puig, l’a dit il y a peu, « il n’est pas le seul pilote disponible ». Alors, vers qui d’autre pourrait se tourner le HRC ?

– Stefan Bradl : Pilote d’essais Honda, Stefan Bradl travaille actuellement pour les pilotes officiels. Il a participé à quelques Grands Prix, et n’a pas caché que l’idée de revenir pilote à temps plein lui trottait dans la tête. L’Allemand s’est dit prêt. Ce n’est pas l’option la plus intéressante en termes de perspectives d’avenir, mais cela peut l’être pour le développement de la RC213V. Et ce n’est pas un coéquipier qui ‘gênerait’ Marc Marquez.

En savoir plus à ce sujet : 

Remplacer Lorenzo : Bradl fait aussi partie des candidats

– Takaaki Nakagami : Officiellement, Takaaki Nakagami n’a toujours pas signé de contrat pour 2020. Sa place en MotoGP l’an prochain semble assurée, mais les derniers détails avec LCR Honda sont en train d’être réglés. À moins que le HRC n’ait un autre plan pour lui. La montée en grade d’un pilote LCR pour remplacer un pilote officiel serait un choix logique. Cette année, Takaaki Nakagami s’est montré en mesure de se battre pour le top-10. Il a aussi eu des paroles bien moins dures contre Honda que son coéquipier Cal Crutchlow. Il est plus jeune, et Honda n’est pas insensible au fait d’avoir un pilote japonais sur une moto japonaise.

En savoir plus à ce sujet :

2020 : pourquoi Nakagami n’a pas encore signé

– Une autre option ? Difficile à envisager. Mais la piste la plus évoquée mènerait à Alex Marquez. L’Espagnol a déjà un contrat avec EG 0,0 Marc VDS pour continur en Moto2. Mais il fonce vers le titre de champion du monde Moto2. Et une négociation entre les équipes ne serait pas impossible à envisager – cela coûte de l’argent, mais cela s’est déjà vu.

En savoir plus à ce sujet : 

2020, Marquez-Honda : l’ultime tentative

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
fred-bear

Ce sera honda avec merguez et merguez. Faut pas rêver

[…] Zarco, Bradl, Nakagami… Les options de Honda sans Lorenzo […]