Zarco : Ce que signifie l’absence de Marquez



Le niveau en MotoGP « s’est élevé » en l’absence de Marc Marquez, parce que les pilotes ont voulu réagir après la domination de l’Espagnol lors de la première course, avant sa blessure. Explications de Johann Zarco, qui croit aussi que son adversaire aura « besoin d’un peu de temps » pour retrouver le génie de son pilotage.

Grand absent de la saison 2020, Marc Marquez est plus proche que jamais de son retour à la compétition. Ses blessures à l’humérus – il se l’est fracturé au premier Grand Prix de l’année, à Jerez (Espagne), le 19 juillet – sont derrière lui, rééducation et récupération se passent bien et il attend d’être parfaitement remis pour remonter sur sa Honda RC213V. Les retrouvailles pourraient avoir lieu en novembre, à Valence ou Portimao. À moins qu’il ne décide de faire l’impasse sur les dernières épreuves et revenir à 100 % en 2021.

À 27 ans, Marc Marquez, souvent tombé mais rarement blessé, n’avait jamais connu pareil défi dans sa carrière. Cet accident va-t-il lui faire perdre en vitesse, en « folie » ? Sera-t-il toujours à même de prendre autant de risques qu’avant ? La question alimente les discussions, et elle a été posée à Johann Zarco dans le dernier podcast Last On The Brakes.

Le Français est convaincu que son adversaire espagnol retrouvera sa vélocité, mais qu’il lui faudra peut-être un peu de temps pour y parvenir, et que ses courses seront abordées d’une manière différente. Johann Zarco :

« Il sera rapide, fort et se battra pour la victoire, mais ce qu’il a montré à Jerez… Il était dans une autre catégorie, quand il a presque chuté au virage 4, est revenu et a repris tout le monde comme si nous étions des amateurs et lui un professionnel. Je pense que ça on le verra un peu moins, parce que même si c’est un génie, je pense qu’il aura besoin d’un peu de temps pour être sûr de ce qu’il peut faire et retrouver ces sensations qu’il avait. Il volait et il va avoir besoin d’un peu de temps pour voler à nouveau. Mais c’est un génie donc il y arrivera. »

« Comme tout pilote nous avons un peu peur de chuter car si nous glissons parfois nous pouvons le rattraper mais nous chutons. Marc se récupérait souvent donc il n’avait pas peur de chuter, ça faisait partie de son style de pilotage, c’est pourquoi il pouvait essayer plus que les autres, c’était en lui : il allait récupérer la chute. Ça l’a aidé à élever le niveau, jusqu’au moment où il est tombé (à Jerez). Être aussi longtemps écarter et être blessé ne va pas l’arrêter, mais peut-être qu’il réfléchira un peu plus, ou qu’il aura un peu plus d’hésitations, comme nous avons tous. »

En plus de cette difficulté à surmonter, Marc Marquez devra aussi faire face à des adversaires qui ont enchaîné les Grands Prix pendant que lui était écarté des circuits. Les progrès qu’ils ont effectués pourraient lui donner plus de mal à dominer comme par le passé. Pour Johann Zarco, le niveau a augmenté justement après le Grand Prix d’Espagne, et l’incroyable remontée de Marc Marquez qu’il qualifie de « leçon ».

Sorti au 5e tour, le pilote Repsol Honda s’est retrouvé dans les dernières positions et a commencé à reprendre les pilotes un à un, mettant parfois plus d’une seconde au tour aux hommes qui étaient devant lui. Johann Zarco en parle comme d’un électrochoc qui aurait provoqué un sursaut chez les pilotes.

« Je pense que la leçon qu’on a pris de lui a un peu remué tout le monde, du genre ‘Eh, on est des pilotes, on ne peut pas se faire punir comme on s’est fait punir à Jerez’. Fabio gagnait et on s’est dit ‘Non, Fabio ne fera pas comme Marc’, donc je pense que tout le monde a poussé plus ce que à quoi on pouvait s’attendre. Je dirais que le niveau s’est élevé, donc Marc pourrait être un peu surpris. J’espère que nous avons élevé le niveau et qu’il aura un peu plus de mal, parce qu’à Jerez on a vu qu’on était trop lents donc maintenant on redresse la barre. »

Championnat MotoGP après Aragon :  1. Mir 121, 2. Quartararo 115 pts (-6), 3. Viñales 109 (-12), 4. Dovizioso 106 (-15), 5. Nakagami 92 (-29), 6. Morbidelli 87 (-34), 7. Rins 85 (-36), 8. Miller 82 (-39), 9. Espargaro 77 (-44), 10. Oliveira 69 (-52)… Classement complet ici

« Nous avons une règle » : Comment Marc aide Alex Marquez

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Zarco : Ce que signifie l’absence de Marquez […]

[…] Zarco : Ce que signifie l’absence de Marquez […]

[…] – Zarco : Ce que signifie l’absence de Marquez […]