Zarco donne satisfaction à LCR Honda



Après deux Grands Prix, Lucio Cecchinello (LCR Honda) est content de l’attitude comme de la vitesse de Johann Zarco.

Dès ses débuts sur la Honda RC213V, Johann Zarco avait montré des signes positifs. Son premier week-end, en Australie, avait été marqué par plusieurs événements – pluie le vendredi, qualifications annulées le samedi… Pas idéal pour s’adapter à la moto, surtout sur une piste comme Phillip Island. Il a terminé 13e de la course.

Une semaine plus tard, un autre visage a été affiché en Malaisie. Le Français est directement entré en Q2 – contrairement à son coéquipier Cal Crutchlow, passé par la Q1 –, s’est qualifié 9e et occupait la même place en course, avant de se faire percuter par Joan Mir.

À l’arrivée, Lucio Cecchinello était mécontent du mouvement du pilote Suzuki, qui a fait chuter Johann Zarco. Ce-dernier lui a montré ce dont il était capable. « Nous sommes satisfaits. L’objectif était de finir dans le top-10, comme Nakagami l’a souvent fait avec nous cette année », et c’est bien ce qu’il allait réussir à faire avant d’être tamponné.

Surtout, le patron de l’équipe LCR Honda trouve « remarquable de voir comment Johann a immédiatement trouvé des sensations avec la moto. On entend beaucoup parler de Honda comme d’une moto difficile… mais il dit qu’il se sent très bien avec. Il sent que Honda est une machine de course.

De nombreux pilotes se plaignent de ne pas recevoir de bons retours, mais lui ne s’en plaint pas. Il est également vrai qu’il pilote la moto de l’année précédente, mais nous ne pouvons rien dire sur celle de 2019. Car au final, comme l’a dit Alberto Puig, c’est une moto qui gagne. Marquez a montré comment être rapide avec ».

Reste maintenant le Grand Prix de Valence, dernier des trois auxquels participe Johann Zarco sur la Honda. Il aimerait bien s’approcher du top-5, « si je devais terminer septieme ou huitième, ce serait déjà pas mal », commente-t-il.

Johann Zarco : « Avec moi, Honda a plus de futur qu’avec Cal »

Crédit photo : LCR Honda Team

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dude

Les pilotes ne se plaignent pas de la version 2018 mais de la 2019. Même Lorenzo allait vite sur la 2018, bien plus facile, lors des tests. Or Zarco a une 2018. Il est donc normal qu’il se plaigne moins que les autres. Et pour le moment, non, il ne fait pas mieux que Nakagami, même si évidemment il a eu peu de courses. Ceci a déjà été par bon nombre d’observateurs donc Marquez lui-même.

stef

Vrai. Mais tout de même il était devant Crutchlow à Sepang!

fred-bear

Faut arrêter le zarco bashing surtout quand on roule à mobylette.
Zarco c’est un très bon,sauf dans ses choix ou il est très nul.
La 2018 est plus facile que la 2019 ce qui ne veut pas dire qu’elle est facile, la preuve dani s’en plaignait et à pris sa retraite dégoûté.

fred-bear

J’attends avec impatience l’analyse de spec.

Miranda

❤ ❤ ❤ Rencontres Sexe En Ligne! >>> http://sexy24.xyz ❤ ❤ ❤