Zarco-Ducati Team : « J’ai une bonne chance si Dovi arrête »



Actuellement à Misano pour rouler avec la Panigale V4, Johann Zarco évoque un passage dans l’équipe officielle Ducati si le renouvellement d’Andrea Dovizioso n’est pas mené à bien.

Il y a quelques semaines, la situation de Ducati vis-à-vis de 2021 semblait toute tracée : Jack Miller et Andrea Dovizioso dans l’équipe officielle, Francesco Bagnaia et Jack Miller avec Pramac Racing, donc Johann Zarco logiquement prolongé chez Reale Avintia Racing aux côtés de Tito Rabat. Mais juillet approche, seuls Jack Miller et Tito Rabat ont un contrat signé pour la saison prochaine et les choses tardent.

Le renouvellement de Francesco Bagnaia avec Pramac Racing ne se fera pas avant les premières courses de 2020 : les résultats de l’Italien n’ont pas été satisfaisants en 2019 (15e place finale du championnat avec 8 abandons, un résultat blanc et 54 points marqués), donc Ducati lui demande de faire ses preuves avant de lui présenter une feuille sur laquelle poser sa signature.

Quant à Andrea Dovizioso, les négociations sont décrites comme étant « dans l’impasse ». Les problèmes sont notamment économiques, avec des réductions de salaires décidées par Ducati en raison de la crise liée à l’épidémie de coronavirus. D’aucuns interrogent aussi la motivation du triple vice-champion du monde MotoGP. Des rumeurs évoquent d’autres scénarios en cours de réflexion, dont celui du retour de Jorge Lorenzo.

Un autre homme pourrait tirer profit de cette situation : Johann Zarco. L’équipe Avintia souhaite le prolonger, mais le Français ne dirait pas non à un transfert chez Pramac, où il disposerait d’une Desmosedici GP20 et de plus de soutien technique. Dès cet hiver, il avait assumé que son objectif était de retrouver une place dans une équipe d’usine. Il contemple donc également la possibilité d’intégrer le Ducati Team.

« Je vais devoir attendre quelques courses, puis je comprendrai mieux ma situation, a-t-il expliqué au micro de Sky Sport, en marge du test de Misano qu’il a rejoint mercredi. La seule place à prendre dans l’équipe officielle Ducati est celle de Dovizioso et je sais que j’ai une bonne chance si Dovi décide d’arrêter. Il est important pour le constructeur parce que c’est un pilote qui peut monter sur le podium à chaque course, et c’est le boulot à faire dans un team officiel. Je regagne ma confiance, j’ai besoin d’être rapide, nous verrons comment ça va. »

« Je veux rester avec Ducati, poursuit le double-champion du monde Moto2. Je ne sais toujours pas ce qu’il va arriver avec Avintia, mais la transition vers Pramac est possible. Ils ont une moto officielle, je pourrais prendre la place de Jack et garder mon team avec Marco Rigamonti. Nous comprendrons mieux après quelques courses, je dois encore patienter. »

Pour synthétiser : Johann Zarco est en très bonne posture pour prolonger avec Reale Avintia Racing, mais ne ferme pas la porte à un transfert chez Pramac Racing ou au Ducati Team, si un pilote décide de s’en aller ou n’est pas renouvelé. À cet égard, les premiers Grands Prix de la saison 2020 seront décisifs, car de bons résultats pourraient mettre Johann Zarco en bonne place sur la liste de Ducati. Le tricolore ne cesse de répéter que son départ de chez KTM prouve qu’il ne roule pas pour l’argent, mais pour gagner. Le genre de discours auquel Ducati, en temps de difficultés économiques, ne doit pas être insensible.

Zarco intéressé par Pramac Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Zarco-Ducati Team : « J’ai une bonne chance si Dovi arrête » […]

[…] la volonté des cadres de l’équipe. Mais il considère aussi deux autres options : celle, rêvée, de rejoindre le team officiel Ducati ; celle, qui serait « une belle opportunité », de signer […]