Zarco-LCR : une opportunité mais des risques



Johann Zarco devrait participer aux trois derniers Grands Prix de la saison avec LCR Honda, en remplacement de Takaaki Nakagami (lire ici). Quels avantages et inconvénients ressortent de cette nouvelle aventure ?

Cette proposition est évidemment une bonne opportunité, pour Johann Zarco, de montrer ce dont il est capable. Son passage chez KTM s’est achevé sur une mauvaise note – 27 points marqués en 13 courses –, mais le Français a besoin de prouver qu’il sait toujours être rapide sur une moto. Se le prouver à lui, mais aussi aux autres acteurs du championnat du monde.

En cas de succès de l’expérience, cela peut lui ouvrir des portes pour 2021. Il veut retrouver un guidon en MotoGP, et le fait d’être à nouveau performant montrerait aux équipes qu’il mérite sa chance, qu’il vaut toujours la peine. Cela peut aussi, qui sait, ouvrir une fenêtre sur 2020 : que se passera-t-il si, lors des prochaines courses, Johann Zarco obtient de meilleurs résultats que Jorge Lorenzo ? Et que ce-dernier décide finalement de se retirer ?

Participer aux courses d’Australie, de Malaisie et de Valence va aussi permettre au tricolore de garder les pieds dans l’environnement des Grands Prix, ce qui n’est jamais inutile – surtout dans sa situation. Cela le fera également rester dans le rythme des week-ends de course MotoGP. Enfin, il aura une idée de ce à quoi s’en tenir au guidon de la Honda RC213V.

Mais cette aventure comporte évidemment des risques, dont celui de l’échec : des résultats similaires à ceux obtenus sur la KTM RC16 – généralement entre la 12e et la 17e place – ne seraient pas les bienvenus, et n’arrangeraient pas sa situation. Ils sont pourtant à redouter, car la Honda RC213V est une machine difficile à dompter, et qu’il n’a jamais piloté. Ce-dernier point jouera à son avantage pour justifier un échec, mais on sait que parfois, seul le résultat final est retenu.

Des performances décevantes pourraient aussi compliquer le dossier Zarco-Honda. Même si le HRC assure ne pas penser à autre chose qu’à continuer avec Jorge Lorenzo en 2020, plusieurs éléments montrent que la situation du Majorquin est intenable. Si rien ne s »améliore – résultats, adaptation, difficultés physiques –, son départ plus tôt que prévu n’est pas à exclure. Et pour le remplaer, Johann Zarco fait évidemment partie de la liste. Mais un échec du Français sur la Honda LCR réduirait ses chances d’avoir le poste. Alberto Puig a d’ailleurs précisé qu’il n’est « pas le seul pilote disponible », donc qu’il y a une certaine concurrence.

Enfin, quelles seront les répercussions de ce deal passé avec Honda sur le dossier Zarco-Yamaha ? Il y a quelques jours, tout semblait indiquer qu’il allait devenir le pilote d’essais des Bleus en 2020 (lire ici). Mais on peut s’attendre à ce que Yamaha ne soit pas enchanté par cette nouvelle pièce du puzzle Zarco. Son aventure chez Honda et ses espoirs quant à 2020 pourraient aussi retarder sa décision avec Yamaha, alors que la firme japonaise veut boucler le dossier pendant la tournée outre-mer.

L’officialisation du remplacement de Takaaki Nakagami par Johann Zarco est attendue pour les prochains jours.

Classement MotoGP après Buriram (15/19) : 1. Marquez 325, 2. Dovizioso 215 (-110), 3. Rins 167 (-158), 4. Viñales 163 (-162), 5. Petrucci 162 (-163), 6. Rossi 145 (-180), 7. Quartararo 143 (-182), 8. Jack Miller 119 (-206), 9. Crutchlow 102 (-223), 10. Morbidelli 90 (-235)… Classement complet ici

Zarco pour finir la saison chez Honda

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

6
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Zarco-LCR : une opportunité mais des risques […]

[…] Zarco-LCR : une opportunité mais des risques […]

Dude

Zarco serait complètement idiot de prendre ces piges. Il ne fera rien de bon et risque de perdre Yamaha. Or s’il perd Yamaha, l’an prochain il sera à pied! Et du coup sa carrière serait finie pour de bon. Sauf bien sûr si Yamaha l’autorisait à le faire, mais alors on imagine mal Honda accepter qu’il pilote la Honda pour aller ensuite directement en raconter les secrets à Yamaha.. Cette situation est ridicule, et Zarco est décidément peu clairvoyant.

fred-bear

Il va s’enfoncer inéluctablement vers la fin de sa carrière. S,il roule la honda pour 3 piges
De plus ce n’est pas une factory donc inférieure aux 3 autres du plateau
Attention à la mauvaise pioche!!!

monica3232

look my profile! ? http://Allsexnude.com/Jessica323 ✅ Wanna sex!

[…] Zarco-LCR : une opportunité mais des risques […]