Zarco pense à la Ducati officielle



Rebondir avec l’aventure Avintia pour ensuite devenir pilote officiel Ducati : tel est le plan esquissé par Johann Zarco, dont le souhait est toujours de se battre pour le titre MotoGP.

Près d’un mois après sa signature chez Reale Avintia Racing, Johann Zarco prépare une saison 2020 dans laquelle il vise des résultats dans le top-10, voire le top-7 si les choses se passent bien. Pour ce faire, il disposera d’une Ducati Desmosedici GP19.

On se souvient pourtant qu’à l’origine, il avait écarté la possibilité de porter les couleurs d’Avintia, arguant vouloir « une bonne équipe et une bonne moto, et pour moi Avintia n’est pas un top team. (…) Je ne critique personne, mais je ne veux pas refaire la même erreur qu’il y a un an en signant chez KTM. Si c’est pour déprimer de nouveau en tant que pilote… Il vaut mieux reprendre du plaisir et gagner moins d’argent ».

« Peut-être ai-je parlé de manière trop irréfléchie », reconnaît-il désormais dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. Car quelques jours après ces déclarations, il a finalement accepté l’offre, fermant la porte aux autres options qui semblaient encore à sa portée – revenir en catégorie Moto2 à la place d’Alex Marquez, ou reprendre les négociations avec Yamaha pour être pilote d’essais.

Johann Zarco certifie toutefois que s’il a dit oui, c’est parce que Ducati, via Paolo Ciabatti et Gigi Dall’Igna, lui a assuré que la situation du team Reale Avintia Racing allait changer. « Ils m’ont donné confiance et ont réussi à me convaincre » au fil des réunions, précise le double-champion du monde Moto2.

Le partenariat entre Avintia et Ducati a été renforcé, et l’équipe disposera du soutien de l’usine. Reste à voir comment cela va concrètement se traduire. « Au test de Sepang vous comprendrez que cette équipe Avintia ne sera pas la même qu’en 2019, assure Johann Zarco. Le développement de la moto sera limité puisque j’aurai la GP19, mais si je suis rapide, le soutien augmentera. Ducati fonctionne comme ça. » Il fait notamment référence à l’époque où Andrea Iannone, pilote Pramac, était plus rapide que Cal Crutchlow, membre de l’équipe officielle.

« Je sais que j’aurai le matériel et les personnes pour bien faire. Après, ce sera à moi de jouer », poursuit-il. Son premier objectif est de retrouver les places du top-10 et du top-7, afin de prouver sa valeur et ainsi obtenir un meilleur guidon en 2021. « Ce sera difficile, mais si je veux me battre pour le titre dans les deux ou trois prochaines années, je dois y arriver. Et aussi pour obtenir la Ducati officielle en 2021. »

La quasi-totalité des contrats des pilotes expirent à la fin de la saison 2020. Chez Ducati, l’incertitude règne : Andrea Dovizioso continuera-t-il ? Danilo Petrucci va-t-il améliorer ses résultats ? Jack Miller passera-t-il dans le team officiel ? De son côté, Johann Zarco sait qu’il a une carte à jouer.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur FacebookTwitter, Instagram.

« Un retour dans le top-7 ou 10 » est l’objectif de Zarco

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Zarco pense à la Ducati officielle […]

[…] Zarco pense à la Ducati officielle […]

[…] (Ducati) : Tito Rabat est signé jusqu’à fin 2021. Son coéquipier Johann Zarco ne veut pas s’éterniser chez Avintia, mais pour cela il a besoin de prouver sa valeur. Or, l’épidémie de […]

[…] (Ducati) : Tito Rabat est signé jusqu’à fin 2021. Son coéquipier Johann Zarco ne veut pas s’éterniser chez Avintia, et fait partie des candidats à une place dans le Ducati Team, ou au moins […]