Zarco vise le podium à Barcelone



Auteur du quatrième temps en qualifications, Johann Zarco est de sa performance après une première journée difficile. Le Français s’est fixé un objectif clair pour la course : jouer le podium.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Johann Zarco. Avec un meilleur tour annulé et des difficultés liées aux conditions de piste hier, vendredi, le pilote Pramac n’était pas satisfait de sa première journée en Catalogne. Heureusement pour le Français, la deuxième fut bien meilleure. « On s’est beaucoup améliorés par rapport à vendredi. Dès ce matin, je me sentais bien, en contrôle. Je pouvais rouler comme j’aime et dès que je poussais un peu plus, les bons tours arrivaient. »

Avec une confiance retrouvée, Johann Zarco abordait les qualifications serein. Quatrième, celui qui avait terminé deuxième ici-même en 2021 est content de sa performance. « Je suis juste derrière le top-3 qui a été fantastique aujourd’hui. Ce sont assurément les trois meilleurs pilotes du moment. Je ne suis pas loin, je dois encore m’améliorer. La moto en manque encore un peu pour qu’on aille signer la pole. Il y a un de mes tours rapides que j’ai gâché, j’ai un peu manqué mon secteur 3 et le 4 aussi. Mais on a de bonnes chances pour la course. »

Le Cannois a de quoi espérer signer un bon résultat au vu de son rythme de course. Avec six tours sous les 1’40.4 lors des FP4, le tricolore est le seul à rivaliser avec Aleix Espargaro en conditions de Grand Prix. Mais place le pilote Aprilia comme le favori. « La FP4 a été convaincante. J’ai pu continuer de travailler avec les pneus durs, qui sont plutôt bons pour moi. Le rythme est encourageant. Aleix est très fort sur ce circuit. Comme en Argentine, quand il y a de longs virages où tu accélères beaucoup, il est à son avantage. Si je peux me battre avec lui, j’aurai des chances de victoire. En attendant je pense déjà pouvoir viser le podium. »

Pour espérer monter sur la boîte, le Français sait qu’il doit prendre un bon départ et jouer devant dès les premiers instants du Grand Prix. Surtout qu’il pourrait faire la différence dans les derniers tours de la course car il avoue lui-même « arriver à être rapide tout en ayant une petite marge. Si je l’aie toujours demain, je pourrais l’utiliser en fin de Grand Prix ». 

Le pilote Pramac devra aussi affronter le défi météorologique. Avec des températures élevées annoncées pour l’après-midi, faire face à la chaleur pourrait poser problème.  « Cela fait transpirer mais heureusement que la piste est moins exigeante qu’au Mugello. Quand tu es à l’aise, tu peux avoir une marge au niveau de ton corps et mieux encaisser la chaleur. Ces situations peuvent par contre être difficiles pour les pneus. »

Une gestion des pneus à laquelle Johann Zarco devra faire attention pour éviter de trop perdre en performance au fil de la course. Si le Français arrive à retrouver son rythme de ce samedi, alors sa Ducati Pramac pourrait bien être garée sous le podium de Barcelone, à 15h.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires