Zarco-Yamaha toujours possible ? « Aucune porte n’est fermée »



Alors que la possibilité d’avoir Johann Zarco comme pilote d’essais Yamaha en 2020 semblait éteinte, Massimo Meregalli se refuse à fermer définitivement cette porte.

Début octobre, Yamaha se frottait les mains : la marque japonaise avait besoin d’un bon pilote d’essais pour développer sa M1, et Johann Zarco cherchait un guidon pour 2020. Tout indiquait qu’il allait devenir cet homme, avec quelques participations à des Grands Prix à la clé. Une offre était sur la table.

Mais tout a changé lorsque le Français a accepté de finir la saison 2019 sur la Honda de l’équipe LCR, en remplacement de Takaaki Nakagami. À partir de là, l’offre de Yamaha n’était plus valable. «[La porte] s’est clairement refermée. Honda et Yamaha sont deux grands rivaux. J’ai discuté avec les uns et les autres et j’ai fait un choix en connaissance de cause. J’ai opté pour la compétition. À moi d’être à la hauteur », expliquait Johann Zarco.

Les plans de Yamaha ont été chamboulés. Alors que Jonas Folger s’attendait à conserver ce poste de pilote d’essais, il a été remercié par la marque japonaise, qui ne le conservera pas en 2020. Yamaha fera appel à ses deux testeurs japonais, Kohta Nozane et Katsuyuki Nakasuga. La majorité du test team sera composé de techniciens japonais.

Mais l’option Johann Zarco n’est pas totalement morte. Commentant cette nouvelle organisation, le team-manager de l’équipe officielle Yamaha, Massimo Meregalli, indique que des changements ne sont pas à exclure « en cours d’année. Je ne ferme aucune porte, il se peut que notre plan soit modifié ».

Et quand il lui est précisément demandé ce qu’il en est concernant Johann Zarco, il laisse bien la porte ouverte : « Il a préféré l’opportunité de courir avec Honda, en espérant que la place de Lorenzo soit libre. Nous verrons ce qu’il se passe. Pour le moment je ne ferme aucune porte. »

De ce que l’on peut comprendre entre les lignes, Yamaha est dans l’attente de savoir ce que fera Johann Zarco en 2020. Si la situation du Français reste bloquée – s’il n’obtient pas le guidon de Jorge Lorenzo –, alors il se pourrait que la petite lumière lui permettant de devenir leur pilote d’essais scintille à nouveau.

L’attitude de la marque japonaise est compréhensible : Yamaha a besoin de Johann Zarco. Avec l’élargissement du calendrier du championnat du monde (20 courses en 2020), les essais des pilotes titulaires se réduisent, donc les tests privés deviennent incontournables. Et pour faire progresser la M1, il faut un homme capable de rouler au rythme du peloton MotoGP – d’où la présence de Stefan Bradl chez Honda, Michele Pirro avec Ducati, Sylvain Guintoli pour Suzuki…

En 2018, Valentino Rossi et Maverick Viñales se plaignaient justement du fait que Yamaha n’avait pas un essayeur capable de rouler à leur vitesse. Cette donnée est importante, car pour le bon développement de la moto, les pièces doivent être testées dans des conditions de performance similaires à celles des Grands Prix. Pour cette raison, l’apport de Johann Zarco serait précieux. Et Yamaha le sait.

2020 : Zarco « aimerait bien que la porte Honda s’ouvre »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

6
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Affreux ZOZO

Le feuilleton continue, il n’a rien gagné en motogp mais il fait causer, notre Droopy neurasthénique !

Ned

T’aurais pas oublié ses 2 titres moto2 quand même ?

Miranda

❤ ❤ ❤ Rencontres Sexe En Ligne! >>> http://sexy24.xyz ❤ ❤ ❤

Alynpier

Ça, c’est bon pour lui ! Si Yamaha s’intéresse de nouveau à lui en tant que pilote d’essais, ça incitera peut-être Honda à lui proposer mieux ? Una saison dans l’équipe d’usine ou satellite…

alaintreize

il es foutu Johann merci coulon et poncharal que l’argent vous étrangle ponch a la botte de ktm bravo et coulon aide son fils sur le dos de Johann

[…] Lorenzo soit libre. Nous verrons ce qu’il se passe. Pour le moment je ne ferme aucune porte », indique Massimo Meregalli, du team officiel […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store