Zeelenberg sur Quartararo : « Une petite erreur, de grosses conséquences »

Pas les résultats espérés mais pas si mal au regard des circonstances : voici le bilan tiré par Wilco Zeelenberg quant au Grand Prix du Qatar de Fabio Quartararo et Franco Morbidelli.

Quand on a ses pilotes qualifiés 5e (Fabio Quartararo) et 8e (Franco Morbidelli), on s’attend forcément à les voir dans le top-10 en course. Surtout si leurs essais hivernaux ont été positifs. Tels étaient les espoirs nourris par Wilco Weelenberg, team-manager de la structure Petronas Yamaha SIC.

« Tout s’est très bien passé… jusqu’à la course », résume-t-il. La tuile est d’abord venue du côté de Fabio Quartararo, qui a calé sur la grille et a dû partir des stands. « Malheureusement, c’est une petite erreur qui a de grosses conséquences. Mais derrière il a montré qu’il avait un rythme solide », souligne Zeelenberg. Sa course s’est achevée à la 16e place.

Pour Franco Morbidelli, la donne a été différente : il a aussi manqué son envol et ne pointait que 12e à l’issue du premier tour. « Il a donc dû pousser pour récupérer des places, tout en devant gérer les pneus. Mais après 15 tours, le flanc gauche était usé et les performances ont chuté. Il a perdu de la vitesse et du temps à l’accélération. » L’Italien a terminé aux portes du top-10.

« 11e et 16e ne sont pas les positions que nous espérions, reconnaît Zeelenberg. Mais au regard du niveau de ce championnat et des difficultés rencontrées le dimanche, nous pouvons être fiers de notre travail. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
258Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
gis

félicitation a Fabio c est super

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store