Aleix Espargaro, héros du samedi à Silverstone



Victime d’une violente chute en FP4, Aleix Espargaro s’est surpassé pour prendre part à la qualification, et signer une honorable sixième place malgré de fortes douleurs aux talons.

Aleix Espargaro n’est peut-être pas en pole, ni même en première ligne, mais il est indubitablement l’un des hommes du jour à Silverstone. Victime de l’une des chutes les plus violentes du week-end, le pilote Aprilia a bravé la douleur pour disputer la qualification, alors qu’il avait du mal à marcher. Ses efforts se sont avérés payants, puisqu’il a sauvé une courageuse sixième place sur la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Meilleur temps de la troisième séance d’essais libres, samedi matin, le Catalan a débuté l’après-midi à toute vitesse lors de la quatrième session, dédiée à la préparation de la course. Mais ses affaires se sont compliquées quand, dans son troisième tour, il a perdu le contrôle de sa machine au virage 12. Un high-side impressionnant, suivi d’un choc assomant, et voilà le deuxième du championnat au sol durant plusieurs dizaines de secondes.

Initialement évacué sur civière, Aleix Espargaro a ensuite pu se remettre sur ses jambes, sans toutefois pouvoir marcher correctement. Emmené au centre médical, il a effectué de premiers examens qui n’ont révélé aucune fracture, en dépit de fortes contusions aux deux chevilles, dont la droite fortement touchée. Revenu à son box à temps, il est alors remonté sur sa machine pour disputer la Q2.

Le premier des deux runs effectués par les pilotes a vu Aleix Espargaro être relégué en 12ème et dernière place, à 1,6 seconde du leader. Après avoir signé un premier temps de 1’59.910, il est rentré aux stands chausser des pneus neufs, et est alors descendu en 1’57.966. Plus vite que le record du circuit, qu’il a détenu le temps de quelques secondes. Aleix Espargaro a finalement été devancé par cinq hommes, mais il sauve une héroïque sixième place. Et a montré, à ceux qui en doutaient encore, que « dur au mal » est bien un qualificatif qui lui correspond.

Affecté par sa chute, le pilote Aprilia ne s’est pas rendu devant les médias après la qualification, mais est parti se reposer en prévision de dimanche. « Sa situation, en particulier concernant la douleur, sera ensuite évaluée », nous a fait savoir son équipe. Des nouvelles concernant sa condition physique sont attendues dimanche matin, avant le warm-up MotoGP.

Seul pilote rentré dans les points lors des 11 premières courses de la saison, Aleix Espargaro occupe la deuxième place du classement général, à 21 points de Fabio Quartararo. Ses performances permettent aussi à Aprilia Racing de mener le championnat par équipes. Il espère profiter de la pénalité long lap que devra effectuer Fabio Quartararo en course, ce dimanche, pour lui reprendre du terrain.

Silverstone, MotoGP (Q2) : Zarco, poleman bluffant !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires