Aragon, Quartararo : « On sait où est le problème »



Jamais monté sur le podium au MotorLand Aragon, Fabio Quartararo s’attend à un week-end compliqué, mais va essayer de « trouver une solution » pour performer sur la piste espagnole. Un bon résultat sera important pour la course au titre, alors que Francesco Bagnaia et Aleix Espargaro sont à 30 et 33 points.

Déclarations issues de la conférence de presse du Grand Prix d’Aragon.

Un Grand Prix relevé : « C’est un circuit difficile, mais nous avons chaque fois été plutôt rapides aux essais et en qualifications, mais durant la course, nous n’avons jamais décroché de bon résultat. Nous savons où est le problème des deux dernières années. Nous allons essayer de trouver une solution. Le quatrième secteur sera difficile pour nous. Je suis confiant et nous verrons comment ça se passe ce week-end »

Après le test de Misano : « Nous allons avoir ici le châssis utilisé au test. Le test de Misano était bon. Voyons quand nous allons l’utiliser, mais le test a été très important, pas seulement pour ce que nous avions à essayer : après Misano, tout le monde était un peu abattu, je pense que ce test a redonné le sourire et le plein de confiance à tout le monde. »

30 points d’avance sur Francesco Bagnaia : « Que je sois calme ou inquiet, c’est la même chose, il y a toujours 30 points. Je pense que ce que j’ai besoin de faire, c’est donner le meilleur de moi-même, comme je le fais, me mettre à la limite, et voyons comment ça se passe pour les prochains Grands Prix… »

Quartararo voit Aragon comme « le GP le plus difficile parmi les restants »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tallisella
9 jours il y a

Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://tinyurl.com/2p8sfza8