Quartararo voit Aragon comme « le GP le plus difficile parmi les restants »



Fabio Quartararo s’attend à un Grand Prix d’Aragon compliqué, mais espère inverser la tendance des dernières années en brillant ce week-end.

Le MotorLand Aragon fait partie des circuits où Fabio Quartararo n’a jamais obtenu un podium en MotoGP. Sa cinquième position, en 2019, constitue son meilleur classement avec la Yamaha en ces lieux. Il reste sur deux places de huitième, un résultat qu’il veut améliorer ce week-end. Même s’il estime que le Grand Prix qui l’attend sera celui où il va falloir manger son pain noir.

« Je pense que le Grand Prix d’Aragon sera la course la plus difficile parmi celles qu’il nous reste à faire, juge le champion du monde en titre, qui se rendra ensuite à Motegi, Buriram, Phillip Island, Sepang et Valence. Mais je suis concentré. Je veux faire une grande course. Je n’ai jamais fait mieux qu’un top 5 là-bas avant. J’espère que nous serons très forts, que nous ferons une bonne course et que nous serons fiers de nous. »

Francesco Bagnaia et Aleix Espargaro, qui pointent à 30 et 33 longueurs de Fabio Quartararo, espèrent faire de ce Grand Prix d’Aragon le moment où ils passeront sous la barre des 25 points de retard. L’Italien revient sur la piste où il a débloqué son compteur en 2021, tandis que l’Espagnol est dans son jardin au MotorLand. À l’inverse, que le Français parvienne à leur tenir tête ce week-end lui permettrait de frapper un coup important dans la course au titre.

Aragon : Résultats passés de Fabio et Zarco

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Siastella
22 jours il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://tinyurl.com/2p8sfza8

Braccini
22 jours il y a

FORZA FABIO !!

[…] Quartararo voit Aragon comme « le GP le plus difficile parmi les restants » […]