Argentine, MotoGP : Le jour de gloire d’Aleix Espargaro



Il l’a fait. Plus rapide que jamais à Termas de Río Hondo, Aleix Espargaro est devenu ce dimanche 3 avril 2022, à 32 ans, un vainqueur de Grand Prix. L’Espagnol s’est superbement imposé en Argentine, remportant son duel face à Jorge Martin (2e). Alex Rins (3e) complète un podium 100 % espagnol. Seul français à l’arrivée, Fabio Quartararo finit 8e.

Auteur de la pole position, Aleix Espargaro se manque à l’extinction des feux alors que l’avant de son Aprilia se lève. À sa droite, Jorge Martin en profite et sort comme une balle pour virer en tête au premier virage. Les deux espagnols sont les plus forts à Termas de Río Hondo, et ne vont pas tarder à prendre de distances avec le reste du peloton.

Ce peloton, on y retrouve Pol Espargaro, Luca Marini, Maverick Viñales et les pilotes Suzuki Alex Rins et Joan Mir. La hiérarchie des qualifications est plus ou moins respectée. En difficulté dans la longue ligne droite du circuit, Fabio Quartararo s’y fait doubler et, iégé. se retrouve hors du top-10. Passent notamment devant lui les Ducatistes Francesco Bagnaia et Enea Bastianini. Johann Zarco fait de même, avant de chuter quelques secondes plus tard au sixième tour.

Jorge Martin contre Aleix Espargaro : le duel se dessine au fil des kilomètres, alors que les deux hommes se sont échappés. Le pilote Aprilia commet une erreur à l’entame du dixième tour, et son rival en profite pour prendre une seconde d’avance. Mais Aleix Espargaro en a encore sous le poignet, et revient au contact de Jorge Martin. Environ 2 secondes derrière, la lutte por le podium entre Alex Rins et Pol Espargaro prend fin quand ce-dernir part à la faute.

Descendu jusqu’au treizième rang, Fabio Quartararo retrouve du rythme et commence à reprendre des places. Le Français réintègre le top-10 en combattant Enea Bastianini, Takaaki Nakagami ou encore Luca Marini.

L’attaque tant attendue d’Aleix Espargaro sur Jorge Martin est porté au dix-huitième des vingt-cinq tours. L’Aprilia double la Ducati dans la ligne droite, mais le freinage qui suit est un peu trop tardif et le Martinator reprend les commandes. Le combat est lancé. Deuxième tentative deux tours plus tard au même endroit, et mème résultat. Une situation qui profite à Alex Rins, revenu à 1,5 seconde des leaders.

Jamais deux sans trois : Aleix Espargaro refait le coup à Jorge Martin au vingt-et-unième tour, cette fois en freinant moins tard. Ça tourne au virage qui suit : l’Aprilia RS-GP est en tête du Grand Prix d’Argentine à quatre boucles du drapeau à damiers. Jorge Martin ne reviendra plus. À 32 ans, et pour sa 200e course en MotoGP, Aleix Espargaro rentre dans le cercle des vainqueurs en GP, et offre à Aprilia son premier succès dans la catégorie. La consécration d’une vie de travail.

Tombé lors des deux premières épreuves, Jorge Martin lance sa saison avec cette deuxième place. Alex Rins complète le podium, le premier de Suzuki en 2022, une demi-seconde devant son coéquipier Joan Mir. Un top-4 100 % venu d’Espagne, le premier pilote non-ibérique étant Francesco Bagnaia au 5e rang. Le vice-champion du monde signe l’une des remontées de la journée après s’être élancé 13e.

Meilleur pilote KTM du jour, Brad Binder (6e) marque des points importants après être venu à bout de Maverick Viñales (7e). L’Espagnol obtient lui son meilleur résultat depuis son arrivée chez Aprilia, en septembre 2021. Fabio Quartararo sauve une 8e place et est le seul pilote Yamaha dans les points ce dimanche, après que son coéquipier Franco Morbidelli ait abandonné sur problème mécanique.

Excellent meilleur rookie, Marco Bezzecchi (9e) décroche son premier top-10 en MotoGP, une position devant le désormais ex-leader du championnat, Enea Bastianini. Car grâce à sa victoire, Aleix Espargaro prend les commandes du classement général.

GP d’Argentine (Termas de Río Hondo) – Course MotoGP :

Championnat MotoGP : 1. Aleix Espargaro 45 pts, 2. Brad Binder 38 (-7), 3. Enea Bastianini 36 (-9), 4. Alex Rins 36 (-9), 5. Fabio Quartararo 35 (-10)…

Marquez travaille pour revenir dès Austin

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires