Argentine : Quel remplaçant pour Marquez ?



Le possible forfait de Marc Marquez au Grand Prix d’Argentine devrait ouvrir la porte à un retour en course de Stefan Bradl, pilote d’essai Honda en MotoGP.

Des nouvelles de Marc Marquez sont attendues dans les prochaines heures. L’Espagnol, atteint d’une diplopie pour la troisième fois de sa carrière, doit passer des examens médicaux cette semaine afin de savoir s’il est apte à disputer le Grand Prix d’Argentine ou pas. Sa participation à la course de Termas de Río Hondo, prévue ce dimanche 3 avril, est fortement incertaine. Cet éventuel forfait serait son deuxième de l’année, mais surtout le 19e sur les 35 épreuves organisées depuis le début de la saison 2020.

Sa Honda RC213V sera, elle, forcément en piste en Argentine, car son équipe n’a pas le choix. Un remplacement est en effet obligatoire à compter de dix jours après confirmation du retrait du pilote. Or, la chute de Marc Marquez en Indonésie, qui a conduit à son forfait, s’est produite deux semaines plus tôt, le dimanche 27 mars. Le HRC va donc devoir envoyer quelqu’un à sa place s’il n’est pas en mesure de rouler.

Le pilote d’essai Honda, Stefan Bradl, est le plus à même d’assumer ce rôle. Outre les quelques Grands Prix disputés en tant que wild-card depuis son arrivée chez le constructeur japonais, en 2018, il a effectué la quasi-totalité de la saison 2020, déjà pour remplacer un Marc Marquez blessé. Sa dernière participation à une course remonte à l’épreuve d’Algarve 2021, en novembre dernier. Il disposerait en Argentine d’un temps de roulage pouvant être mis à profit pour le développement de la moto.

Une deuxième option se présente : aligner l’un des pilotes HRC du championnat du monde Superbike. Xavi Vierge étant diminué, ce serait son coéquipier Iker Lecuona. L’Espagnol présente l’avantage de disposer de deux années d’expérience en MotoGP, et pourrait ainsi jauger de son niveau sur une autre machine que la KTM RC16, la seule pilotée jusqu’à présent (2020-2021). Reste à savoir si, à une semaine du début du WorldSBK 2022, Honda serait prêt à l’envoyer sur un tel événement, avec les risques que cela comporte.

La pire nouvelle

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires